Le cerveau vélo

 

cerveau velo.pngPour avoir maintes fois été soulignés et mis en évidence sur mon blog (Le Tour de Thierry). Les bienfaits du vélo pour la santé relèvent aujourd’hui du truisme.
Surtout, cerveau vélo, on est enclin à ne les associer qu’au seul bien-être physique, et j’en est fait la preuve depuis mes deux ans de retour au cyclisme (silhouette plus fine, souffle retrouvé, musculature plus harmonieuse, perte de poids…)
Alors qu’ils sont tout aussi constitutifs de notre santé mentale.

IMG_20180826_174725.jpg
Oui un cerveau de cycliste se porte mieux qu’un cerveau de non sportif, en tout cas dispose de meilleurs atouts pour échapper à la dépression, au stress et à tout ce qui peut menacer la santé mentale, laquelle est liée à la santé physique. Qu’on le veuille ou… oui.
Qui n’a jamais fait de cyclisme ne peut imaginer cette forme d’apaisement que l’on ressent, une fois les kilomètres bouclés. L’expression « se vider la tête » prend alors tout son sens, tant on se sent psychologiquement léger et d’attaque pour enchaîner d’autres activités, plus intellectuelles comme ce texte que je suis en train d’écrire.
Parce qu’il vous oblige à vous focaliser sur les efforts ou les gestes à accomplir, le cyclisme distrait : on ne roule pas sur les routes en consultant sa messagerie électronique, pas plus qu’on ne fait de la marche en lisant le dernier article sur mon blog.

depositphotos_16905215-stock-photo-human-brain-with-arms-and.jpg
Le temps de la pratique, le cyclisme vous soustrait aux questions qui vous minent au quotidien et nettoie votre esprit pour vous le rendre comme neuf, prêt à l’emploi.
Un corps qui ne bouge pas est in corps qui rouille (comme votre vélo dans un coin de garage) hi !
Le moindre effort lui pèse, la moindre contrariété le met à l’épreuve, la force et la souplesse l’abandonnent. C’est pour cela que apres ma chute dans les Pyrénées en mai 2018 je n’est pas arrêté et tout doucement fait des séances d’home trainer, ma technique à été critiquer par mon club surtout que e n’est pas forcer au tout début.
Car cet enchaînement calamiteux se traduit par des sensations corporelles négatives dont le cerveau est immédiatement informé.
En bonne tour de contrôle de l’organisme, il ne tardera donc pas à traduire ce message pour le transformer en pensées négatives. Et en cerveau plombé par des pensées négatives est un cerveau dont le fonctionnement est altéré. Fort heureusement, la manip marche aussi dans d’autres sens. De la même manière, le cerveau en pensées positives toutes les sensations corporelles qui témoignent d’un corps qui se sent bien évolue dans l’espace, travaille sa mobilité. C’est ainsi qu’un corps en forme garantit un cerveau en forme.
Ce lien entre l’activité du corps et celle du cerveau passe par les bons offices de neurotransmetteurs dont la production par l’organisme augmente naturellement et systématiquement en cas d’activité physique.
Et j’en suis vraiment un grand exemple.
Voila pourquoi je fais du vélo et je vous invite a venir faire quelques balades avec moi comme la fait Anna il y a quelques jours.

Thierry et anna le 25 8 2018 a cote du lavoir.jpg

la carte et denivele sortie du 25 8 2018.JPG
A bientôt sur les routes du Gers et Hautes Pyrénées dans notre belle région d’Occitanie.
Pour celles et ceux qui n’ont pas de vélo je loue à Marciac des vélos et casques.
Thierry Mollé

IMG_20180826_175206.jpg

La mémoire une affaire de mollets

 

cerveau.jpg20161203_103716A.jpg

Pédalez, il en restera toujours quelque chose… dans le crâne !

C’est en ces termes que l’on peut résumer les conclusions d’une expérience menée par une équipe de chercheurs de l’université néerlandaise de Nimègue.

72 personnes sont invitées à se livrer à un exercice de mémorisation. Elles disposent de trois quarts d’heure pour retenir 90 associations d’images et de lieux. Sitôt l’exercice réalisé, on passe à la deuxième étape. Les 72 participants sont répartis en trois groupes de 24 :velo tour.jpg

Le groupe 1 pédalent sur un vélo d’appartement.

 

Le groupe 2 pédalent aussi, mais après avoir attendu 4 heures.

Le groupe 3 se reposent.

Deux jours plus tard, les 72 participants sont de nouveau réunis pour la troisième étape de l’étude. Les chercheurs leur demandent de restituer ce qu’ils ont retenu de l’exercice d’association d’images et de lieux.

Et qui gagne ? Le groupe 2 Hasard ? Pas franchement :

Les chercheurs constatent, grâce à l’IRM, que l’activité cérébrale dans la région de l’hippocampe, dont l’implication est essentielle à la mémoire, est plus importante chez les membres du groupe 2 que chez les autres.

Il n’en faut pas plus pour conclure ce que l’on vous serine à longueur de temps : l’exercice physique est bon pour la mémoire à long terme. Il est vrai que quand on bouge, on libère de la dopamine et de la noradrénaline, deux hormones qui aident à mémoriser les choses.

Mais cette étude en appelle une autre, qui expliquerait pourquoi les performances réalisées quand on pédale 4 heures après une activité cérébrale intense sont meilleures que quand on pédale immédiatement après…

Vous n’aimez pas pédaler ? Qu’à cela ne tienne, marchez ! Une étude Australienne, menée auprès d’un groupe de quinquagénaires ayant des problèmes de mémoire, à prouver que le rituel d’une bonne balade limite les dégâts.

Pendant 6 mois, les chercheurs leur ont imposé trois séances de 50 minutes de marche par semaine. Résultat : les tests de mémoire ont donné de meilleurs résultats suer eux que sur leurs petits camarades restés à la maison.

Depuis 2014 je fais beaucoup d’exercices cérébral car dû à l’apnée du sommeil j’ai eu des pertes de mémoires.

Le manque d’oxygène en cause pour moi cela à été un handicap dans mon travail, maintenant c ‘est que du passé. voir mes articles

La capacité de mémorisation de l’espace peut être mise à mal lorsque le sommeil profond est perturbé par des difficultés respiratoires.

Extrait du livre que je suis en train de lire « Votre cerveau » comment le chouchouter l’ordonnance santé de Michel Cymes  

ALORS VELO ET MARCHE VIVE LE SPORT CENTRE DE LA MEMOIRE à bientôt

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

Merci de liker mon site LE TOUR DE THIERRY sur Facebook

107862753_o

(Souvenir col des ares juillet 2017)

dessin de simon