Compatibilité pneu/jante route et rando

Pour la randonnée comme pour la course respectez les largueurs de pneus par rapport à votre jante.

ETRTO-1

 

Je vois que depuis les années 80 les dimensions évoluent, les jantes aussi pour le spécialized mon Gravel/route je vais passer de 28 à 25 pour le course Look de 23 à 25. La dimension 28 est tres confortable mais pas assez roulant que du 25 car dans le club la majorité c’est du 25.

voir mes autres articles Mavic Pneus 

 Attention aux jantes

Un pneu se monte sur une jante de même diamètre, c’est logique, mais on ignore parfois qu’il y a aussi une relation à respecter entre leurs largeurs respectives.

Un pneu sur une jante trop large : il ne sera pas bien maintenu et risque de déjanter dans un virage, ou crever par pincement de la chambre à air entre la tringle et la jante.

Un pneu sur une jante trop étroite : s’il est peu gonflé il ne sera pas bien maintenu, avec des sensations bizarres au guidon et un mauvais guidage de la roue avant, en particulier dans les virages ; s’il est trop gonflé il induit des efforts importants sur les flancs de la jante et il annule la qualité principale des gros pneus, à savoir le confort et l’accroche dus à la basse pression.

Notez que, contrairement à une chambre à air, un pneu ne se dilate pas quand on le gonfle (il devient juste plus dur), donc s’il est monté sur une jante large il devient plus large et moins haut, s’il est monté sur une jante étroite il devient plus étroit et plus haut.

Dans le temps les tableaux de compatibilité pneus/jantes étaient faits par des ingénieurs, maintenant ils sont faits par des commerciaux qui veulent toujours vendre plus de produits. Résultat ils sont moins contraignants et plus tout à fait corrects. Dans le tableau ci-dessous vous trouverez « en petit » les limites de compatibilité jantes/pneus officiellement admises et « en grand et gras » celles que je préconise pour un comportement sain, un montage facile, et une cohérence logique entre le type de vélo, le choix de ses jantes, et la largeur de ses pneus.

quel pneu pour quelle jante.JPG

dessin de simon

logo gm le tour de thierryTHIERRY MOLLE

Publicités

Les freins pour votre sécurité

Article sur les freins à étriers seulement.

20171024_105022.jpg

Un frein comprend : poignée, câble, gaine, étrier, patins, butée de câble. Le frein AV se fixe sur le devant de la tête de la fourche, le frein AR entre les haubans.

Les anomalies les plus courantes :

Le câble casse (de plus en plus rarement). A remplacer.

Le câble sort de la poignée à remettre en place.

Poignée et étrier ne reviennent pas (ou difficilement) en position de repos, les nettoyer, graisser, retendre le câble.

20171024_105120.jpgserre câble

Le frein ne se révèle pas assez puissant, mauvais réglage du câble et (où) usure des patins.

L’écrou fixant le frein au cadre (fourche AV haubans AR) est devisé, le resserrer.

Les patins ne portent plus la jante (parfois sur le pneu ou le boyau), ils sont dévissés, mal orientés ou peuvent manquer (revisser, orienter, remplacer).

Un patin frotte contre la jante, la roue est voilée ou les patins trop rapprochés ; desserrer les vis de réglage ou écarter les patins de la jante, au repos un patin doit être à environ 3mm de la jante.

L’état d’usure attention danger pour vous et la jante.

20171023_145423.jpg20171023_145447Patin porte patin en bloc

Un patin est usé, changez les deux patins à la fois. Détendre le câble, démonter le porte-patin, enlever le patin usé en le glissant hors du porte-patin pour les démontables, remettre un patin neuf, remonter le porte-patin en le positionnant de telle sorte que, sous l’effet du freinage, la jante ait tendance à entraîner le patin vers la partie fermée du porte-patin. Dans le cas contraire les patins peuvent s’échapper porte patins, vous privant de freinage. Veillez à ce que les patins s’appliquent sur la jante, non sur le pneu, retendre le câble.

Les blocs patin porte patin. Sur le porte patins shimano il y a un repère de montage soit une flèche soit une lettre L gauche R droit 

20171023_145916.jpgflèche chez shimano d’origine

Freinage par à-coups, frein desserré, jante tordue : resserrer ou changer.

Câble insuffisamment tendu ; régler la vis de serrage.

Freinage bruyant, passez un chiffon enduit d’alcool à 90° sur les flancs de la jante, le bruit sera atténué en ôtant la surface noirâtre laissée par les patins au freinage.

Voici mes freins des années 80 les shimano 600 à tirage central ensuite je suis passé  aux modolo speedy noir et aujourd’hui aux shimano 105.

frein shimano 600.jpg

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

 

Aie! un rayon casse

xuriuv1473820948640.jpgUn bruit sec, genre pétard, vous fait sursauter en roulant. La cassure s’effectue généralement vers la tête de rayon, près du moyeu. Enlevez le rayon en le dévissant au niveau de l’écrou situé du côté de la jante. Si vous disposez d’un rayon neuf (certains cyclotouristes en attachent quelques-uns le long d’une des tringles de garde-boue avant), le mettre en place, serrez sans excès ; le réglage final, précis, s’effectuera avec un centreur de roue chez vous ou chez le vélociste. Sans rayons de rechange ; enlevez le rayon défectueux, desserrez les mâchoires du frein en détendant le câble grâce au système prévu à cet effet ; vous éviterez le frottement des patins sur la jante tout en rentrant à petite allure à la maison.

Pourquoi cassent les rayons ?

Les utilisateurs d’un poids élevé semblent victimes de bris de rayons plus fréquemment que les autres. Mais, outre le poids, entrent en compte la façon de rouler (nerveusement ou en souplesse), le revêtement du sol, la qualité du montage des rayons qui doit être effectué impérativement par un spécialiste confirmé (vélociste ou mécanicien), enfin d’autres facteurs techniques comme l’explique Robert Gauthier, technicien de la société Mavic.

Ce sont parfois de mauvais rayons, presque des fils de fer. Il y a des rayons chromés mais en métal quelconque très cassants. Le vrai rayon, pour une différence de prix minime, est le rayon en acier inox dans la masse, si possible aminci. Il mesure 2,2 au point de travail important, c’est-à-dire sur la tête et en bas à l’accrochage sur le moyeu, puis 1,8 au milieu. Il est plus joli et les croisements provoquent moins de remous dans le vent.

Ce sont souvent les rayons d’une même zone qui cassent, pourquoi ? C’est un problème de centrage. Vérifiez que le plan du pneu, (ou boyau) soit exactement dans le plan des pattes du cadre. Un comparateur n’est pas indispensable. A l’avant, mettez votre roue, regardez bien ou elle est par rapport aux patins, retournez-la dans l’autre sens dans les pattes : elle doit être centrée entre les patins ; si elle ne l’est pas c’est qu’un côté n’est pas assez tendu par rapport à l’autre. Faites la même chose à l’arrière avec la roue-libre d’un côté puis de l’autre ; la roue doit rester dans le plan des patins.

Les rayons doivent être correctement montés : tendu équitablement, avec arasage du filetage au bas des têtes de rayons de manière à ce que la roue soit au moins quelque peu centrée, avec ensuite tension d’un demi-tour, pas plus « chez Mavic nous prêtons des roues au coureurs dans la course Paris-Roubaix ; ils roulent dans des conditions épouvantables et ne cassent aucun rayon ! » (Robert Gauthier)

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

dessin de simon

dévoilage d’une roue

20170929_125212.jpg

Rayon cassé : pourquoi ? comment réparer ?

Ce qui peut arriver à votre roue…

La jante saute : il y a un déplacement vertical dans le plan de la jante, elle est excentrée ; pas bon pour les rayons !

La jante est enfoncée latéralement : Le freinage ne peut s’exercer sur toute la jante et devient saccadé, joint à un blocage à chaque passage du patin sur la partie enfoncée. Une légère déformation peut être résorbée en martelant la jante (de laquelle vous aurez enlevé pneu ou boyau) avec soin. Il risque de subsister une légère déformation ; dans les cas graves on peut avoir à changer la jante.

La jante est voilée : elle se déplace latéralement entre les haubans à l’arrière ou les fourreaux à l’avant. Des rayons sont desserrés. Vous vous en apercevez grâce à un petit bruit métallique perceptible à chaque tour de roue. Cela survient en particulier après avoir roulé une centaine de kilomètres avec des roues neuves : les rayons se mettent en place, se rodent, il faut les retendre. Autre cas : à la longue, à l’usure, les rayons se desserrent de façon tout à fait normale.

A moins de posséder une clé à rayons, portez la roue au vélociste qui la dévoilera à l’aide d’un centreur de roue. Pour réparer provisoirement, renversez le vélo sur le sol, assurez-vous que l’axe du moyeu est calé correctement dans les pattes du cadre. Faites tourner la roue quart de tour par quart de tour en maintenant le pouce gauche fixe contre le fourreau ou le hauban gauche : ce procédé rudimentaire permet de déceler les déformations latérales de la jante. Un réglage plus précis des rayons s’effectue comme expliquer sur le croquis ci-après.

20170920_140236.jpg

 

(Rayons fixés sur l’aile droite de la figure 3 épais)

(Rayon fixés sur l’aile gauche de la figure 3 fin)

Dévoilage d’une roue

Les roues de votre bicyclette ont été dévoilées en machine avant leur sortie d’usine. Après quelques heures d’utilisation, les têtes de rayon prennent leur position définitive et un re dévoilage sommaire est parfois nécessaire.

  1. Retourner votre bicyclette pour qu’elle repose sur la selle et le guidon.
  2. Vérifiez le bon centrage des roues. La jante doit être à égale distance de chaque tube de fourche. Corrigez si nécessaire en débloquant la roue et en resserrant les écrous à ailettes en maintenant la roue en bonne position.
  3. Faites tourner la roue avant et noter à la craie le point de la jante qui passe le plus près du patin de frein gauche (fig 1).
  4. Repérez le rayon R1 qui est le rayon le plus proche du trait de craie et dont la tête est fixée que l’aile du moyeu côté opposé au trait de craie (aile droite) (fig 1).
  5. Repérez les rayons R2 et R3, rayons les plus proches de R1, situés de part et d’autre de R1 et fixés sur la même aile du moyeu que R1 (fig 2)
  6. A l’aide de la clé à rayons, serrez les écrous des rayons : R1 de ½ tour de clé R2 et R3 de ¼ de tour de clé. Remarque : la roue étant positionnée écrou de R1 vers le bas, pour serrer : tournez la clé dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (fig 3)
  7. Effacez le trait de craie et recommencez l’opération du côté opposé en notant à la craie le point de la jante qui passe le plus près du patin de frein droit.
  8. Répétez l’opération alternativement à droite puis à gauche jusqu’à un dévoilage satisfaisant.
  9. Même opérations avec la roue arrière.

REMARQUES :

  1. Pour obtenir un dévoilage plus fin, repérez les rayons R4 et R5 de part et d’autre de R2 et R3 et serrez les écrous de rayons : R1 de ¼ de tour de clé, R2 et R3 de 1/8 de tour de clé, R4 et R5 de 1/8 de tour de clé et procédez de la même façon que ci-dessus (7).
  2. Pour déterminer les points avec plus de facilité, vous pouvez agir sur le frein pour resserrer légèrement les patins.

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

dessin de simon