Le livre Morceaux de Bravoure de Eric Delanzy

9782915586558FS.gifLes 100 plus belles histoires du tour de France

Bonjour à ce moment je suis en pleine lecture, avant je n’aimai pas trop mais a force c’est le rituel de toutes nos soirées vues à la télé il y a que du vue et revue et nos cerveaux en ont marre de leur pubs qui sont la destruction de nos neurones. Ce livre est parfait un côté illustration à chaque page et un côté lecture avec plus de 100 histoires du tour depuis les débuts.

Le Tour de France, c’est plus de cent ans de joies, de rêves et d’exploits. Créée en 1903, la Grande Boucle est l’épreuve sportive la plus populaire au monde.

Les plus grands champions du siècle en sont les héros… Vous revivrez, dans cet ouvrage, la grande aventure du Tour à travers 100 belles histoires superbement illustrées. Vous y croiserez toutes ses étoiles, d’Eugène Christophe à Lance Armstrong, en passant par Fausto Coppi et Gino Bartali, Louison Bobet, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Eddy Merckx, Bernard Hinault, Laurent Fignon, Greg LeMond, Laurent Jalabert, Richard Virenque et tant d’autres…

IMG_20171211_071600.jpg


Vous découvrirez la vie de la caravane et de ses grandes figures, d’Antoine Blondin à Tino Rossi, les aléas de la course, les facéties des coureurs et du peloton…

Au fil d’anecdotes plus étonnantes les unes que les autres, cet ouvrage vous transportera de l’Alpe-d’Huez aux Champs-Elysées à la vitesse des Maillots jaunes…

L’auteur : Eric Delanzy est journaliste sportif. Il collabore à différents quotidiens et hebdomadaires nationaux. Passionné du Tour de France depuis son plus jeune âge, il nous fait découvrir ici la face cachée de la plus grande épreuve sportive nationale à travers des anecdotes originales qui retracent plus de cent ans de passion.

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Spécial Noël le livre de Pierre Giffard « la fin du cheval »

Une idée cadeau de valeur le livre de Pierre Giffard « la fin du cheval »

220px-Pierre-giffard-la-fin-du-cheval-in-4-illustré-par-robida-edité-par-colin-en-1899-la-tête-si-avenante-de-ce-cheval-est-même-
Pierre Giffard  » La fin du Cheval » première édition

51WVEfNQwcL._SX355_BO1,204,203,200_.jpg

Encore un livre qui va faire parti des étagères de mon atelier social « Le Tour De Thierry » qui apporte vraiment du bien et de l’histoire à notre passion…

Btv1b8448923r-p084.jpg

L’apparition de la Reine bicyclette constitue vraiment un bien social affirme Pierre Giffard. Elle accroît en effet considérablement la mobilité du grand nombre. Dans « La fin du cheval » le journaliste et écrivain consacre l’introduction et un chapitre à la bicyclette. Des textes historiques, ou l’auteur, d’une plume alerte et militante, prédit le succès foudroyant du vélo, bientôt balayée par les voitures.

giffard la fin du cheval.jpg

C’est en effet à la bicyclette que reviendra, dans l’histoire de la locomotion, l’honneur d’avoir secondé, à un demi-siècle de distance, l’action des chemins de fer et préparé la voie aux automobiles.

A peine surgit-elle, mignonne, fluette, défendue en 1890 par l’auteur de cet ouvrage comme elle méritait de l’être, contre les méchants propos d’une humanité routinière, que sa place est sans délai marquée sur les pas du cheval.

Il a suffi qu’un homme expliquât au peuple qu’il ne sera pas ridicule en montant sur ses deux roues. Satisfait de savoir que ceux qui riront de lui ne seront que des sceaux, le peuple de France, toujours timide quand il s’agit de progrès, et après lui l’humanité tout entière se mettent à raffoler du vélo.

C ‘est d’abord un timide essai. Rasant le terre, fuyant loin des regards malicieux, je m’en souviens comme si c’était hier, les timides néophytes s’en allaient prendre les quatre ou cinq leçons nécessaires au maintien de leur équilibre dans les chemins écartés, sur les routes désertes. Tels les premiers chrétiens célébrant les mystères de leur culte dans les catacombes de Rome.

Au passage d’un profane, piéton se rendant à son ouvrage ou bonne femme cherchant des herbes à travers la campagne, on s’arrêtait, on hésitait, on était tout honteux, on avait peur de quelque chute humiliante. Et les premiers moniteurs, gens convaincus, protestaient contre ce respect humain. Vainement, au surplus ; sous le moindre prétexte on interrompait la leçon de cette équitation bizarre pour laisser passer la philistin…

J’avoue que lorsque je sus me tenir pour la première fois d’une façon correcte sur la bête de fer, ma première pensée fut celle-ci : enfin on va pouvoir se passer du cheval ! J’entendais par là le cheval considéré comme moyen d’exercice, de promenade, de locomotion individuelle, de puissance. C’était déjà beaucoup. Et ce fut très vite une réalité.

A peine sus-je monter à bicyclette que je partis pour Rouen…

Et plus tard, les voyages succédant aux voyages, les kilomètres à travers la France, la Suisse, l’Allemagne, s’aoutant aux kilomètres par milliers ! Etait-il assez le successeur désigné du cheval, cet instrument d’une simplicité enfantine, dont une paire de roues et un cadre d’acier formaient l’essentiel gabarit !

Comme il devait frapper l’imagination des foules ! Comme il devait vaincre l’atonie, le misonéisme humain par la seule démonstration de son utilité pratique !

 C’est ce qui arriva. Je lui avais donné dix ans pour conquérir le monde comme il m’avait conquis. Il en à mis trois ou quatre pour atteindre et dépasser des résultats tels que je n’avais point osé les entrevoir !…

L’emploi bientôt généralisé de ce nouveau mode de locomotion modifie nécessairement maints détails de la vie. Dans les maisons Parisiennes, les architectes sont tenus à l’avenir d’aménager des remises à bicyclettes. Une nuée de loueurs et de réparateurs sort de terre et peuple tous les quartiers de Paris. Il n’est pas un marchand de vins – et Dieu sait s’ils sont nombreux – des quartiers excentriques et de la banlieue grande ou petite qui n’ait désormais devant sa porte le râtelier destiné à recevoir les vélos de passage. Et, tandis que leurs propriétaires se rafraîchissent devant la porte, à la « terrasse », les vélos ne demandent rien. A peine une gouttelette d’huile tous les 50 kilomètres. Tels on les a placés à l’arrivée, tels on les retrouve au départ, toujours parés, comme on dit à la mer.

De quelle race de chevaux pourrait-on faire un semblable éloge ? Pas même de cette famille des arabes que Mahomet fit soigner si généreusement au lendemain de l’hégire. Triomphe de la matière sur la vie !

Les esprits grognons ont beau marmotter que c’est une mode, qui passera comme le café, suivant l’expression classique, l’apparition de la reine Bicyclette constitue vraiment un bienfait social.

Nous voici au seuil d’un siècle qui verra l’homme se séparer du cheval.

caran-miracle001.jpg

Ainsi commence la fin du cheval, un livre clairvoyant et magnifique. Sur la couverture gaufrée de la première édition, un cheval fougueux, dessiné de face par Albert Robida, roule des yeux noirs à la vue d’une cohorte de cyclistes.

Pierre Giffard y parle de la « reine bicyclette », titre de son précédent ouvrage consacré à l’histoire du vélo (la reine bicyclette, histoire vélocipède depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, Paris, firmin Didot, 1891) et formule qui sera repris sous le nom de « petite reine » Reporter et écrivain prolixe, passionné par les technologies modernes, Pierre Giffard (1853- 1922) fut un pionnier de la presse sportive et une plume de talent.

220px-Pierre_Giffard_en_1900.jpg

En 1891, il lança pour le compte du petit journal la course cycliste « Paris-Brest-Paris »

On lui doit aussi la course automobile « Paris-Rouen » et le Marathon de Paris (1896).

Alors qu’il est rédacteur en chef du quotidien sportif « Le vélo » son opposition avec son principal annonceur « Le comte de Dion » sur fond d’affaire Drefus, sera à l’origine de la naissance d’un quotidien sportif concurrent « L’Auto-Vélo » qui créera en 1903 le « Tour de France »

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Idée Cadeau de Noël « petits cycles de bonheur »

417Ip80L7EL._SX299_BO1,204,203,200_.jpgnoel 2

Encore une idée cadeau de Noel avec ce livre qui est un voyage. Un voyage réel – et littéraire – sur une machine qui n’a pas fini de faire tourner des milliards de jambes sur la planète : le vélo. La « petite reine »

Dans « petits cycles de bonheur », un parisien féru de philosophie et de vélo nous livre souvenir et réflexions, pour montrer l’élégance, la magie et l’universalité de la bicyclette. Il consacre quelques pages au tandem et lui attribue un fort pouvoir évocateur : l’accord parfait du couple et l’insouciance de l’été 1936.

J’ai souvent regardé les photos de Willy Ronis, particulièrement celles ou il à saisi l’atmosphère des premiers congés payés. On y voit des couples souriants, donnant une inégalable impression d’insouciance. Qui ne les envierait ? Sur l’une d’elles, un homme et une femme en train de faire du tandem, elle derrière et lui devant. Je n’ai d’ailleurs jamais vu l’inverse. C’est l’été, le seul été dont on se souvienne sans l’avoir vécu, l’été 1936.

Il s’est vendu beaucoup moins de tandems que de vélos traditionnels, mais la portée affective du tandem était trop tentante. Il incarne ce que les laborieux de 1936, à la différence des nantis, sont censés détenir. Le tandem, c’est le vélo du couple, comme si la pauvreté des travailleurs, comparée à la richesse de la bourgeoisie roulant en voiture, était compensée par leurs relations sentimentales. Pour rouler en tandem, il faut un parfait accord entre les deux acteurs, ils doivent se parler, se coordonner, pédaler au même rythme. Ne pas tricher en faisant semblant. Bref, s’entendre et tenir compte de l’autre s’ils veulent maintenir leur équilibre, avancer et arriver à bon port. La relation affective harmonieuse est un gage d’efficacité. Et sur le plan social, la place de chacun est respectée : lui devant elle derrière, le vélo conforte les règles de la société amoureuse d’alors. Elle suit, elle est protégée ; apparemment, elle ne guide pas. Dans les faits, le poids du corps situé à l’arrière agit fortement sur la conduite de l’engin, comme j’ai pu l’expérimenter à plusieurs reprises. La femme influence et n’agit pas directement, les apparences sont sauves.

Les cyclistes de 1936 sont pauvres, mais ils ont des sentiments l’un pour l’autre. Ils n’ont pas d’argent, mais ils sont jeunes, ils se parlent et ils s’aiment. Dans l’imaginaire collectif, le pouvoir des sans-pouvoir est sentimental. Ils trouvent dans les émotions de la vie ce qui leur manque par ailleurs. Quelle que soit la réalité de leurs histoires personnelles.

« Petits cycles de bonheur » édition Arléa, 2007

pierre louis desprez.png

Petits cycles de bonheur relèvent à la fois du témoignage personnel et de l’essai. Consultant en stratégie pour les entreprises, Pierre-louis Desprez enseigne aussi la philosophie ; il a lu les grands auteurs et s’y réfère abondamment. Au fil des pages, on croise ainsi Rousseau, Freud (qui exécrait la bicyclette !), Montaigne, Pascal, Proust, Descartes ou encore Barrès, qui attribuait au vélo « la satisfaction d’un besoin antique : le vagabondage »

cadeaux-de--noel

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

On naît bicyclette ou vélo, plusieurs façons de faire du vélo…

livre

En cette période de froid un peu d’Home trainer mes 45min par jours et de la gym une fois par semaine et retour à mes livres, à mon blog site ou je prépare mes articles en avance j’ai fait jusqu’au 1 er janvier 2018…

cadeaux-de--noel.jpg

Mais aujourd’hui je tiens absolument à vous parler du livre de Philippe Delerm que je suis en train de lire « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » encore une idée cadeau de Noël.

livre 2

On naît bicyclette ou vélo, plusieurs façons de faire du vélo…

Dans « les plaisirs minuscules » de Philippe Delerm, la bicyclette à évidemment sa place, à côté de la bière, de la séance au cinéma ou du dîner du dimanche soir. Dans ce texte léger, l’auteur rappelle qu’il y a plusieurs façons de faire du vélo, qui sont autant de styles de vie. Ce sentiment d’appartenance à telle ou telle famille cycliste est ancré au fond de chacun de nous ; c’est d’abord une affaire de sensations, de couleurs, de matières et de formes.

images

C’est le contraire du vélo, la bicyclette. Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l’heure : c’est du vélo. Deux lycéennes côte à côte traversent un pont : c’est de la bicyclette. L’écart peut se réduire. Michel Audiard en knickers et chaussettes hautes s’arrête pour boire un blanc sec au comptoir d’un bistro : c’est du vélo. Un adolescent en jeans descend de sa monture, un bouquin à la main, et prend une menthe à l’eau à une terrasse : c’est de la bicyclette. On est d’un camp ou bien de l’autre. Il y a une frontière. Les lourds routiers ont beau jouer du guidon recourbé : c’est de la bicyclette. Les demi-course ont beau fourbir leur garde-boue : c’est du vélo. Il vaut mieux ne pas feindre, et assumer sa race. On porte au fond de soi la perfection noire d’une bicyclette Hollandaise, une écharpe flottant sur l’épaule. Ou bien on rêve d’un vélo de course si léger : le bruissement de la chaîne glisserait comme un vol d’abeille. A bicyclette, on est un piéton en puissance, flâneur de venelles, dégustateur du journal sur un banc.

sans-titre

A vélo, on ne s’arrête pas : moulé jusqu’aux genoux dans une combinaison néospatiale, on ne pourrait pas marcher qu’en canard, et on ne marche pas.

C’est la lenteur et la vitesse ? peut-être. Il y a pourtant des moulineurs à bicyclette très efficaces, et des petits pépés à vélo bien tranquilles. Alors, lourdeur contre légèreté ? davantage. Rêve d’envol d’un côté, de l’autre familiarité appuyée sur le sol. Et puis… Opposition de tout. Les couleurs. Au vélo, l’orange métallisé, le vert pomme granny, et pour la bicyclette le marron terne, le blanc cassé, le rouge mat. Matières et formes aussi. A qui l’ampleur, la laine, le velours, les jupes écossaises ? A l’autre l’ajusté dans tous les synthétiques.

magique noel.png

On naît bicyclette ou vélo, c’est presque politique. Mais les vélos doivent renoncer à cette part d’eux-mêmes pour aimer car on n’est amoureux qu’à bicyclette.

« La bicyclette et le vélo »

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules éditions Gallimard, 1997

Deux autres textes du livre sont consacrés au vélo « le bruit de la dynamo » et, bien sûr, « le tour de France »

noel 2

Voici d’autres titres sur le vélo

imagesJCHJXYI3tranche.jpg

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Le nettoyage de votre vélo avec de la mousse en bombe

676_2721_557_G
Mousse VAR commandez ici

J’ai trouvé ce produit très pratique.

Pratique en vélo route comme en VTT

Le nettoyage de votre vélo avec de la mousse en bombe. Idéal si on à pas accès à l’eau courante.

La mousse Var est une mousse en bombe très pratique. Pour un nettoyage en profondeur.

Les traces de freinage, les protections de boue en ce moment très fréquente, les roues, la selle, le guidon, la guidoline, le cadre et même votre casque et les chaussures…

On vaporise tout le vélo avec cette bombe magique. Partout ou il est possible de nettoyer même après quelques heures sous la pluie, le résultat est impeccable pour le cadre et les composants, qui vont retrouver leur teinte d’origine. Pour un bon nettoyage à la bombe comptez une ½ heure de nettoyage. On peut utiliser la bombe entre 5 et 8 fois elle est économique. Attention de pas surchargé le produit sur le cadre.

Une fois la mousse enlevée au chiffon, le vélo conserve un film protecteur qui empêche la fixation des salissures.

676_1277_951_G.png

Mousse nettoyante sans rinçage. La mousse est parfaite pour un nettoyage hebdomadaire.

Attention aux surfaces de freinage ne pas insister sur les freins. Et consommation importante de chiffons.

·         nettoie et dégraisse les cadres et fourches

·         économique à l’usage (ne coule pas)

·         dépose un film protecteur et brillant

·         facilite les nettoyages ultérieurs

·         rinçage inutile

·         aérosol 400 ml

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Entretien de son vélo l’hiver

20170618_153539Parce que votre vélo sera bien très sale en période hivernale, il conviendra de lui apporter un soin particulier. Le but étant d’avoir une mécanique qui fonctionne tout le temps et d’accroître sa longévité. En effet, un vélo mal entretenu sera une source de problèmes avec risque de casse et donc de dépenses. Je vous conseille donc un lavage après chaque sortie, un séchage soigneux avec un chiffon sec suivi du pistolet de compresseur (attention ne pas passer le pistolet de compresseur prêt des roulements pédalier, roues, direction) et par la suite un graissage.

Laver son vélo est chose simple mais il faut respecter quelques règles fondamentales. Le jet d’eau plutôt que la pulvérisation sous pression. Evitez de vous attarder trop longtemps sur les parties sensibles du vélo à savoir les roulements de direction, les roulements du boîtier de pédalier, les moyeux des roues.

 Attention aux articulations de votre VTT si vous possédez un tout-suspendu.

Lavez à l’eau claire (pas d’éponge trempée dans un seau) et utilisez un savon ou un liquide biodégradable du produit vaisselle par exemple, avec deux brosses garder une brosse (pour la cassette, la chaîne…).

Rincez ensuite abondamment, sécher puis finissez le séchage avec un chiffon doux avant de passer à la protection de votre cadre ainsi qu’au graissage voir mon article.

Dans un prochain article nous verrons aussi un nettoyage à sec avec une bombe mousse aérosol très spéciale.

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

 

La mémoire une affaire de mollets

 

cerveau.jpg20161203_103716A.jpg

Pédalez, il en restera toujours quelque chose… dans le crâne !

C’est en ces termes que l’on peut résumer les conclusions d’une expérience menée par une équipe de chercheurs de l’université néerlandaise de Nimègue.

72 personnes sont invitées à se livrer à un exercice de mémorisation. Elles disposent de trois quarts d’heure pour retenir 90 associations d’images et de lieux. Sitôt l’exercice réalisé, on passe à la deuxième étape. Les 72 participants sont répartis en trois groupes de 24 :velo tour.jpg

Le groupe 1 pédalent sur un vélo d’appartement.

 

Le groupe 2 pédalent aussi, mais après avoir attendu 4 heures.

Le groupe 3 se reposent.

Deux jours plus tard, les 72 participants sont de nouveau réunis pour la troisième étape de l’étude. Les chercheurs leur demandent de restituer ce qu’ils ont retenu de l’exercice d’association d’images et de lieux.

Et qui gagne ? Le groupe 2 Hasard ? Pas franchement :

Les chercheurs constatent, grâce à l’IRM, que l’activité cérébrale dans la région de l’hippocampe, dont l’implication est essentielle à la mémoire, est plus importante chez les membres du groupe 2 que chez les autres.

Il n’en faut pas plus pour conclure ce que l’on vous serine à longueur de temps : l’exercice physique est bon pour la mémoire à long terme. Il est vrai que quand on bouge, on libère de la dopamine et de la noradrénaline, deux hormones qui aident à mémoriser les choses.

Mais cette étude en appelle une autre, qui expliquerait pourquoi les performances réalisées quand on pédale 4 heures après une activité cérébrale intense sont meilleures que quand on pédale immédiatement après…

Vous n’aimez pas pédaler ? Qu’à cela ne tienne, marchez ! Une étude Australienne, menée auprès d’un groupe de quinquagénaires ayant des problèmes de mémoire, à prouver que le rituel d’une bonne balade limite les dégâts.

Pendant 6 mois, les chercheurs leur ont imposé trois séances de 50 minutes de marche par semaine. Résultat : les tests de mémoire ont donné de meilleurs résultats suer eux que sur leurs petits camarades restés à la maison.

Depuis 2014 je fais beaucoup d’exercices cérébral car dû à l’apnée du sommeil j’ai eu des pertes de mémoires.

Le manque d’oxygène en cause pour moi cela à été un handicap dans mon travail, maintenant c ‘est que du passé. voir mes articles

La capacité de mémorisation de l’espace peut être mise à mal lorsque le sommeil profond est perturbé par des difficultés respiratoires.

Extrait du livre que je suis en train de lire « Votre cerveau » comment le chouchouter l’ordonnance santé de Michel Cymes  

ALORS VELO ET MARCHE VIVE LE SPORT CENTRE DE LA MEMOIRE à bientôt

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

Merci de liker mon site LE TOUR DE THIERRY sur Facebook

107862753_o

(Souvenir col des ares juillet 2017)

dessin de simon

 

 

Aie! un rayon casse

xuriuv1473820948640.jpgUn bruit sec, genre pétard, vous fait sursauter en roulant. La cassure s’effectue généralement vers la tête de rayon, près du moyeu. Enlevez le rayon en le dévissant au niveau de l’écrou situé du côté de la jante. Si vous disposez d’un rayon neuf (certains cyclotouristes en attachent quelques-uns le long d’une des tringles de garde-boue avant), le mettre en place, serrez sans excès ; le réglage final, précis, s’effectuera avec un centreur de roue chez vous ou chez le vélociste. Sans rayons de rechange ; enlevez le rayon défectueux, desserrez les mâchoires du frein en détendant le câble grâce au système prévu à cet effet ; vous éviterez le frottement des patins sur la jante tout en rentrant à petite allure à la maison.

Pourquoi cassent les rayons ?

Les utilisateurs d’un poids élevé semblent victimes de bris de rayons plus fréquemment que les autres. Mais, outre le poids, entrent en compte la façon de rouler (nerveusement ou en souplesse), le revêtement du sol, la qualité du montage des rayons qui doit être effectué impérativement par un spécialiste confirmé (vélociste ou mécanicien), enfin d’autres facteurs techniques comme l’explique Robert Gauthier, technicien de la société Mavic.

Ce sont parfois de mauvais rayons, presque des fils de fer. Il y a des rayons chromés mais en métal quelconque très cassants. Le vrai rayon, pour une différence de prix minime, est le rayon en acier inox dans la masse, si possible aminci. Il mesure 2,2 au point de travail important, c’est-à-dire sur la tête et en bas à l’accrochage sur le moyeu, puis 1,8 au milieu. Il est plus joli et les croisements provoquent moins de remous dans le vent.

Ce sont souvent les rayons d’une même zone qui cassent, pourquoi ? C’est un problème de centrage. Vérifiez que le plan du pneu, (ou boyau) soit exactement dans le plan des pattes du cadre. Un comparateur n’est pas indispensable. A l’avant, mettez votre roue, regardez bien ou elle est par rapport aux patins, retournez-la dans l’autre sens dans les pattes : elle doit être centrée entre les patins ; si elle ne l’est pas c’est qu’un côté n’est pas assez tendu par rapport à l’autre. Faites la même chose à l’arrière avec la roue-libre d’un côté puis de l’autre ; la roue doit rester dans le plan des patins.

Les rayons doivent être correctement montés : tendu équitablement, avec arasage du filetage au bas des têtes de rayons de manière à ce que la roue soit au moins quelque peu centrée, avec ensuite tension d’un demi-tour, pas plus « chez Mavic nous prêtons des roues au coureurs dans la course Paris-Roubaix ; ils roulent dans des conditions épouvantables et ne cassent aucun rayon ! » (Robert Gauthier)

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

dessin de simon

dévoilage d’une roue

20170929_125212.jpg

Rayon cassé : pourquoi ? comment réparer ?

Ce qui peut arriver à votre roue…

La jante saute : il y a un déplacement vertical dans le plan de la jante, elle est excentrée ; pas bon pour les rayons !

La jante est enfoncée latéralement : Le freinage ne peut s’exercer sur toute la jante et devient saccadé, joint à un blocage à chaque passage du patin sur la partie enfoncée. Une légère déformation peut être résorbée en martelant la jante (de laquelle vous aurez enlevé pneu ou boyau) avec soin. Il risque de subsister une légère déformation ; dans les cas graves on peut avoir à changer la jante.

La jante est voilée : elle se déplace latéralement entre les haubans à l’arrière ou les fourreaux à l’avant. Des rayons sont desserrés. Vous vous en apercevez grâce à un petit bruit métallique perceptible à chaque tour de roue. Cela survient en particulier après avoir roulé une centaine de kilomètres avec des roues neuves : les rayons se mettent en place, se rodent, il faut les retendre. Autre cas : à la longue, à l’usure, les rayons se desserrent de façon tout à fait normale.

A moins de posséder une clé à rayons, portez la roue au vélociste qui la dévoilera à l’aide d’un centreur de roue. Pour réparer provisoirement, renversez le vélo sur le sol, assurez-vous que l’axe du moyeu est calé correctement dans les pattes du cadre. Faites tourner la roue quart de tour par quart de tour en maintenant le pouce gauche fixe contre le fourreau ou le hauban gauche : ce procédé rudimentaire permet de déceler les déformations latérales de la jante. Un réglage plus précis des rayons s’effectue comme expliquer sur le croquis ci-après.

20170920_140236.jpg

 

(Rayons fixés sur l’aile droite de la figure 3 épais)

(Rayon fixés sur l’aile gauche de la figure 3 fin)

Dévoilage d’une roue

Les roues de votre bicyclette ont été dévoilées en machine avant leur sortie d’usine. Après quelques heures d’utilisation, les têtes de rayon prennent leur position définitive et un re dévoilage sommaire est parfois nécessaire.

  1. Retourner votre bicyclette pour qu’elle repose sur la selle et le guidon.
  2. Vérifiez le bon centrage des roues. La jante doit être à égale distance de chaque tube de fourche. Corrigez si nécessaire en débloquant la roue et en resserrant les écrous à ailettes en maintenant la roue en bonne position.
  3. Faites tourner la roue avant et noter à la craie le point de la jante qui passe le plus près du patin de frein gauche (fig 1).
  4. Repérez le rayon R1 qui est le rayon le plus proche du trait de craie et dont la tête est fixée que l’aile du moyeu côté opposé au trait de craie (aile droite) (fig 1).
  5. Repérez les rayons R2 et R3, rayons les plus proches de R1, situés de part et d’autre de R1 et fixés sur la même aile du moyeu que R1 (fig 2)
  6. A l’aide de la clé à rayons, serrez les écrous des rayons : R1 de ½ tour de clé R2 et R3 de ¼ de tour de clé. Remarque : la roue étant positionnée écrou de R1 vers le bas, pour serrer : tournez la clé dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (fig 3)
  7. Effacez le trait de craie et recommencez l’opération du côté opposé en notant à la craie le point de la jante qui passe le plus près du patin de frein droit.
  8. Répétez l’opération alternativement à droite puis à gauche jusqu’à un dévoilage satisfaisant.
  9. Même opérations avec la roue arrière.

REMARQUES :

  1. Pour obtenir un dévoilage plus fin, repérez les rayons R4 et R5 de part et d’autre de R2 et R3 et serrez les écrous de rayons : R1 de ¼ de tour de clé, R2 et R3 de 1/8 de tour de clé, R4 et R5 de 1/8 de tour de clé et procédez de la même façon que ci-dessus (7).
  2. Pour déterminer les points avec plus de facilité, vous pouvez agir sur le frein pour resserrer légèrement les patins.

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

dessin de simon

 

Perte de poids ma méthode

perte de poids tinou.jpg

Oui pour la perte de poids grâce au vélo et surtout la volonté de vouloir perdre du poids et de vouloir être mieux dans sa peau. Moins de stress moins d’apnée du sommeil.

Ce n’est pas à la portée de tout le monde, mais quand vous voyez le bien fait que cela procure.

Quand tu peux te regarder dans une glace et te dire que tu as réussi et bien le cap est passé tu à réussi à protéger ton corps. Pour une longue vie !

Aujourd’hui je vous donne ma méthode :

  1. J’ai supprimé les alcools, mais le faire progressivement j’ai de la chance chez moi il n’y a personne qui boit et personnellement, je n’ai jamais été très fan des alcools. Vu les conséquences que j’ai pu voir (handicap) mise à part une bière artisanale de temps en temps. Evitez les restos de base les invitations les repas gras.
  2. Des repas équilibrés, je dis bien équilibrés pour ma part je mange beaucoup plus de légumes qu’avant et surtout des légumes de mon jardin qui sont naturel sans pesticides et insecticides. Moins de viande rouge à cause surtout du prix et de la mauvaise qualité déception.

FB_IMG_1504722791823.jpg

Ne pas consommer des produits à 0% de matière grasse et les produits light ! de la bêtise.

Ne pas faire les régimes TV couteux et pas bon 70% de ces méthodes paye la pub TV le reste est de la connerie commerciale.

FB_IMG_1493572210838.jpg

  1. Des exercices au tout début c’était des abdos du vélo d’appartement de 15 à 30 min par jours et de la marche en alternance avec les exercices quotidien. La marche des parcours de 3km ensuite 4km, ensuite 5km, ensuite 6km et des circuits de 8 à 12km mais de temps en temps et retour au circuits de 6km.

20170929_190920.jpg

Et bien sur le vélo route et home trainer pour le début 20km que du plat et progressivement on augmente les km mais que du plat. Une kiné m’a dit pour la reprise du vélo faire au moins 400km que du plat avant d’attaquer les côtes Gersoises. Quand je fessai que du plat mes parcours ne dépassai pas 25km ensuite je suis passé au faux plat et aux côtes. Et des parcours de 40 à 70km, quand c’est le mauvais temps ou par manque de temps c’est home trainer mais attention pas comme moi tous les jours car c’est épuisant. L’home trainer on compte en temps de 20min à 45min. L’entraînement, son but est simple : élever les capacités physiques (entre autres) de l’organisme.

20170905_115039-2.jpg

Le but de l’entraînement est simple, son principe ne l’est pas moins : pour espérer progresser, il faut imposer une contrainte à l’organisme, laquelle va perturber son équilibre, qui, après une période de récupération, son niveau s’élèvera à un niveau supérieur. Il y aura progrès si, et seulement si, la contrainte est suffisante et si la récupération est adaptée (alimentation, sommeil, repos…).

  1. Enfin, l’hydratation contribue à évacuer et refroidir le corps des efforts fournis. Vous devez boire avant, pendant et après l’effort. C ‘est aussi l’élimination des déchets. Même si on n’a pas soif il faut boire.

tour de thierry bidon

Voilà comment de 96kg j’arrive à ce jour à 72,900kg et en plus je suis un peu gourmand de temps en temps ne pas ce privé une viennoiserie, un bon gâteau maison, une bonne glace aux nougats…

received_450691085292711

J’avais oublié ma motivation est de marquer sur un carnet ou sur une base de données exemple exel le poids, les km la distance le parcours vélo marche home trainer, super motivation les applications marche vélo sur les téléphones et compteur vélo bracelets… ma motivation est aussi de partager sur Facebook les vrais amis vous motivent.

107862753_o.jpgQuelques applications à télécharger:

STRAVA Running, Vélo     VIVONS VELO APP   AUTRES APPLI RUNNING VELO

SHealth_12_12_00_195.pngSHealth_19_14_27_618.pngSHealth_11_56_02_949.png

logo gm le tour de thierryThierry Mollé

dessin de simonbandeau-mon_velo-est-une-vie