Vivons vélo le film

 C’était la 3 e éditions de Vivons Vélo le 23 Juin 2018 dans le Gers un grand triomphe pour le club de Saint Germé (au niveau de la participation) avec 44 participants de 11 à 80 ans.

Un très beau circuit choisi par Jean Michel Delloue responsable de Vivons Vélo de La Roue Libre saint Germoise.

Vivons velo carte du 23 juin 2018.jpg

Saint Germé, Tarsac, Riscle, Cannet, Cahuzac sur Adour, Izotges, Termes d’Armagnac Sarragachies, Maulichères, retour au foyer de Saint Germé pour le pot de l’amitiés.

Au total petite balade de 36 km

IMG_20180623_085742.jpg

Message de Jean Michel Delloue

Notre Rassemblement s’est déroulé le samedi 23 Juin 2018 à Saint Germé, sous un soleil radieux. Ce fut une belle réussite avec 44 participants qui nous ont permis de collecter 1584€ au profit de la recherche médicale.

velo vivons velo.png

Je remercie vivement tous les participants et tous ceux qui ont mis la main à la pâte pour que cette manifestation soit une réussite.

Je remercie les cyclos de Riscle, Nogaro, Vic-Fezensac, Plaisance et d’autres lieux que j’oublie peut-être, d’avoir fait le déplacement et bien sur tous les cyclos de la Roue Libre Saint-Germoise.

vivons velo image

 Je vous donne rendez-vous le 8 juillet à Saint-Lary-Soulan pour un Vivons Vélo Exceptionnel lors de la montée inaugurale du col du Portet, ATTENTION, parcours difficile, inscription OBLIGATOIRE sur https://www.colduportet.fr/inscrivez-vous ET à mon adresse mail jean-michel.delloue@wanadoo.fr

 Le dernier rassemblement Vivons Vélo de l’année aura lieu le 13 octobre à Saint-Germé pour un parcours facile.

 Encore un grand merci et bonne continuation à tous.

 Jean-Michel Delloue

L’Album Photos de la journée Vivons Vélo de saint Germé

 

Encore une super balade Gersoise très heureux d’avoir repris le vélo depuis un tres long mois.

 

Thierry Mollé

Publicités

Montagnes Pyrénées et ma deuxième chute de l’année !

Montagnes Pyrénées et ma deuxième chute de l’année !

circuit 3d officiel 19 mai 2018.JPG

Samedi 19 mai 2018 c’était notre première sortie en montagne de l’année.

J’ai pris mon vélo et mon sac à dos pour un rendez vous club au lac de MARCIAC

Et nous sommes parti en direction des Pyrénées côté Comminges pour un départ dans le petit village de Barbazan à côté de Montréjeau située dans le département de la Haute-Garonne et la région Occitanie.

Mon circuit sur open runnerIMG_20180519_102829.jpg

Voici notre circuit :

parcours col des ares 19 mai 2018

Barbazan, Loures Barousse, Estenos, Fronsac, Frontignan de Comminges, Antichan, Sainte Anne, Moncaup, Juzet d’Izaut, Sengouagnet, Aspet, Soueich, Encausse les Termes, Aspret Sarrat, Labarthe Rivière, Ardiege, Cier de Rivière, Barbazan.

Aire de repos de Barbazan, Loures Barousse, voie cyclable jusqu’à Fronsac grâce a notre amis Manu qui nous a guidé vers cette superbe voie cyclable loin des véhicules pour une meilleure balade.

depart office de tourisme.JPG

La première difficulté le superbe col des Ares des pentes de 4,5% à 5% plus petit passage de 11%.

IMG_20180519_121322.jpg

col des ares pente

Déjà fait en 2017 pour le passage du Tour de France 2017 VOIR ARTICLE

Et ensuite une descente ou vraiment je me suis senti super à laisse pas de voiture tranquille moi qui n’aime pas les descentes, j’ai été ravi. S’enchaine de petits cols de 3km/4km col du Bech 715m , col de Buret 599m, la côte de Aspret Sarrat de 3 km (petit col) et pour finir un mur de 12 à 17% le col de Hountarède 475m tres difficile j’ai failli poser le pied a terre mais non j’ai continuer et j’y suis arrivé.

IMG_20180519_152811.jpg

Dans la descente de ce dernier j’ai fait une chute, je ne sais comment, j’avais faim, j’avais la tête qui tournait pas assez manger, le groupe roulait à toute allure, j’ai voulu prendre une barre de céréales et ensuite un grand choc, je suis remonté sur le vélo et rejoins comme j’ai pu le groupe.

Dans la plaine je n’arrivais pas à avancer heureusement que Robert ma pousser sur les derniers kilomètres.      

Je n’arrivais pas à respirer je me suis assis dans la voiture et ça à passer un peu.

Je n’ai pas voulu aller aux urgences de suite car je savais que ma femme avait préparé un super ravito à notre retour à Marciac.

Et je ne voulais pas gâcher la fin de la sortie.

Résultat une luxation acromio-claviculaire une attelle pour 15 jours pas de vélo pendant 3 semaines annulation des sorties Labastide-d’Armagnac à la chapelle des cyclistes annulations de la montée du géant Tourmalet du 2 juin 2018 je suis très mal et je le vis très mal, je ne dis rien à personne et je garde tout pour moi. En ce moment je ne peu pas bosser dans mon jardin ni les petits travaux chez les particuliers l’argent ne rentre plus !!!

IMG_20180522_165512

Suite à toutes les moqueries que je subit, j’ai l’impression que je suis un maladroit, un bon à rien, je perds confiance, j’ai peur de remonter sur le vélo en attendant je vais reprendre petit à petit mes séances de home trainer il le faut !

Et travailler sur mes projets !!! Car il faut que je pense un peu à moi!

Merci des visites de Anna qui nous font un très grand plaisir et les repas du club qui me réconforte aussi.

voici les pages d’Anna https://www.facebook.com/annabelle.jorg/

Thérapies Manuelles/ Psychocorporelles et Aromathérapie – Gers

https://www.facebook.com/ajmusicstudio/ 

IMG_20180523_132222.jpg

IMG_20180526_184127.jpg

 Toutes les nuits des cauchemars la repasse en boucle de cet accident j’ai pris un sacré coup qui dans le temps partira j’espère.

Thierry Mollé

IMG_20180519_175858.jpg

IMG_20180519_181101
Il y a 15 jours petit ravito au retour de notre sortie montagne, j avais tres mal je ne disais rien pour ne pas annule le ravito…

Sur la route des fleurs d’acacias

Depuis plusieurs semaines mon capitaine Bernard dit notre « Saint Bernard »  du club de cyclotourisme « La Roue Libre Saint Germoise » propose des beignets de fleurs d’acacias.

fleurs d acacias
Chaque semaine c’est une sortie différente et à tour de rôle tous les jeudis on propose un circuit suivi d’un gouter le fameux « ravito » que je vous parle souvent sur mon blog.
Et ce jeudi 17 mai c’est « le Tour de Bernard » et sa recette !

LES BEIGNETS DE FLEURS D’ ACACIAS

  • Lavez les 12 grappes de fleurs d’acacia, puis enlever les fleurs et les mettre dans un saladier avec le sucre + le rhum.
    Mélanger régulièrement pendant 2 heures
    Préparation de la pâte : mélanger la farine + l’oeuf + le sel + le sucre + huile + la levure + l’eau et laissez reposer durant 2 heures également.
    Mélangez les fleurs + la pâte et faire cuire dans de l’huile bien chaude. Si le mélange pâte + fleurs est trop liquide, rajoutez de la farine.

    fleur d acacias.png

Je suis parti de Saint Germé avec Robert un autre sage du club caméraman de toutes nos sorties.
Que l’on voie sur tous nos films !!! c’est notre vedette.
Pour rejoindre le groupe au village du Houga.
Voici notre parcours entre Gers et Landes.
Saint Germé le Houga, chez Bernard direction villeneuve de Marsan, le Frêche, lannemaignan, Montégut, Monguilhem, Monlezun d’Armagnac, Laujusan retour Le Houga pour le goûter chez Bernard avec les beignets de fleurs d’acacias, fraises chocolats petite bière…
Et nous somme reparti sur Saint Germé avec 26km de plus.

km du 17 mai 2018

sortie du 17 mai carte
Très belle sortie soleil chaleur,nuages froid et une petite chute pour moi au coude je n’ai pas pu décrocher a tant mes pédales suite à un arrêt brutal en côte car notre amis Robert avait dérailler il pousse trop gros ses plateaux en côte !
Pas bien méchant petit égratignure, pas de dégât matériel.

Thierry Mollé

 

IMG_20180517_133008
francis

 

 

Balade à Estang

sortie du 11 mai 2018 club (11).jpg

carte du 11 mai 2018.JPG

Capture.JPG

Balade a Estang sortie club La ROUE LIBRE SAINT GERMOISE dans le nord-ouest du département du Gers avec des étapes dans les villages et leurs histoires.

Un département plein de trésors touristique à côté de la maison grâce au cyclotourisme je découvre et redécouvre mon département.

Les Petits villages du Gers

Passage à : Lelin Lapujolle, Le Houga, Monlezun d’Armagnac, Maupas, Estang, Panjas, Laujuzan, Magnan, Saint Griede, Maulichères Saint Germé.

Estang est une commune située au nord-ouest du département du Gers, à peu de distance du méridien de Greenwich, au centre de l’ancienne province de la Gaule romaine, la Novempopulanie, qui avait pour capitale l’ancienne Elusa (Éauze). Elle se trouve dans le Bas Armagnac, zone réputée pour produire les eaux-de-vie de cette appellation. Les forêts environnantes donnent au paysage une coloration sombre qui lui a valu le nom d’Armagnac noir.les arenes d estang

arene estang.png

Les arènes d’Estang

Estang%20arènes%20Lavoir%201.jpg

 

Le Lavoir d’Estang

Passage au village de Maupas

L’origine du nom

D’après la légende, le nom du village viendrait d’une mésaventure d’Henri, roi de Navarre, voisin de la Gascogne. Venant voir une bien-aimée au château des Sables, il aurait été attaqué par des brigands. Il aurait été sauvé de ce « mauvais pas » par des autochtones et voulut donner ce nom au village. Le nom actuel serait le résultat d’une contraction au long des siècles. Aucun historien digne de ce nom n’a validé cette hypothèse. Ce n’est pas un fait historique.

D’après l’étymologie, « maupas » est un nom topographique qui signifie mauvais pas, au sens de passage dangereux, nom caractéristique d’un domaine. C’est, aujourd’hui, un nom de lieux et hameaux fréquents.

Passage au village de Lauzuzan

Laujuzan a été fondé au XIe siècle et s’étendait à l’époque sur une surface de 680 hectares. Des vestiges remarquables ont survécu à l’épreuve du temps, notamment à Lau, une importante seigneurie qui a conservé un château du XVIIe siècle en cours de restauration, situé sur un coteau au nord de l’Izaute, un affluent du Midou. Son nom lui vient d’un seigneur, Inigo Lopez de Lod, neveu du roi de Biscaye, qui passa en Navarre et fonda un château dans un faubourg de Lescar, en Béarn. Le château de Lau fut pillé et rasé mais il fut reconstruit et habité jusqu’en 1724. La chapelle du château, qui appartient désormais à la commune, est accolée à ce dernier et date du XIIIe siècle. À noter que le retable de la chapelle de Lau est une œuvre classée.

Retour par le village de Maulichère ou notre guide Jeannine nous a fait découvrir L’église Saint-Michel un édifice roman du XIIe siècle.

 

Église_de_Maulichères_-_façade.JPG

Venez-vous balader et profiter de nos villages et des campagnes avoisinantes. Goûter au plaisir de la cuisine, des vins du Pays et de l’Armagnac.

sticker-a-consommer-avec-moderation-ambiance-sticker-KC_4818

anniv de robert.png

Le Gers et les bosses les 617m de dénivelé de notre circuit.

denivele sortie du 11 mai 2018

 

sortie du 11 mai 2018 club (4).jpg
Bernard et Jean Claude

En Selle bonne journée a vous tous Thierry Mollé

 

 

Sortie Marciac avec le club 26 avril

Lac de Marciac direction Juillac, Ladeveze, Auriébat première côte, Maubourguet Larreule Vic en Bigorre.

Avec une météo un peu fraiche au départ. Coupe vent obligatoire mais à Maubourguet nous les avons retirés.

meteo parcours.JPG

Passage devant la maison photos de Sylvie bientôt adhérente au club de la Roue Libre Saint Germoise.

Voici les photos de la sortie du jeudi 26 Avril 2018 depart Marciac

Le premier circuit que nous avons modifié car beaucoup de circulation pour ne pas passer sur la N21 la sécurité.

circuit de marciac 26 avril 2018

Et voici la carte officielle  changement après Vic en Bigorre direction par les petits chemins  Artagnan, liac, Ségalas, direction Haget puis a Haget direction Villecomtal.

carte sortie marciac officielle

Retour à Marciac par la côte de Betplan (mon petit col) 3km Troncens route de Mirande.

Au retour petit gouter sympathique au petit lac.

446m de dénivelé afin de pouvoir satisfaire le groupe j’ai pensé au dames.

denivele du 26 avril 2018

km du 26 avril 2018.JPGLa vidéo arrive sur cette page a bientôt Thierry

 

DSC_0033
A gauche Régine, Alain notre président, Essio à droite

Sortie club du 19 avril

La sortie club du jeudi 19 avril 2018 avec un tres beau temps, les marques de coup de soleil sur les bras et les jambes.

Pas un nuage ciel bleu tres belle journée.

Départ Saint Germé le terrain de tennis, nous avons pris la direction de Saint Mont, ensuite la direction de Viella de Labarthe à Viella une super belle côte de 4 ème catégorie.

cote de viella 19 avril 2018

carte 1 du 19 avril 2018.JPG

Une longue ligne droite de descente et ensuite passage à Madiran, remplissage de bidons et c’est reparti direction Lascazère. Avec une multitude de côtes mais pas trop méchante.

denivele du 19 avril 2018.JPG

carte 2 du 19 avril 2018

A Lascazère nous avons pris la direction de plaisance par la pleine du village de Here, Ju Belloc, Prechac, Cahuzac direction Riscle par des petits chemins.

A Riscle direction Tarsac pour un retour animé par Robert avec un sprint final à Saint Germé.

Je suis resté sage je n’ai pas fait le sprint car j’avais déjà mes bras et mes jambes en feu.

Les premières chaleur j ai bu 2 bidons, échauffement des pieds tres désagréable quoi faire.

Thierry chaleur

Quelques solutions trouvées sur le net.

Lorsqu’il fait chaud, les cyclistes se voient régulièrement confrontés à des problèmes d’échauffement de la plante des pieds. Celle-ci est formée essentiellement de graisse et de nombreux vaisseaux; le sang du tissu sous-cutané de la voûte plantaire remonte grâce à des veines pour arriver au cœur pendant la marche.

A vélo, ce sang ne peut pas se mouvoir correctement à cause  du blocage du pied dans une chaussure à semelle rigide liée à la pédale. En été, le sang chaud va ainsi stagner en quantité importante au niveau de la plante et ainsi va entrainer un échauffement plantaire.

Lutter contre l’échauffement plantaire

Pour éviter cet échauffement, quelques moyens simples existent:

Tout d’abord, se faire examiner par un médecin peut aider à mieux comprendre ses pieds (pied creux, pied plat). Pour palier aux diverses anomalies possibles, l’usage de semelles correctrices est recommandée; elles apporteront une amélioration sensible.

On peut également utiliser des produits anti transpirent et des pommades rafraîchissantes ou anti échauffement qui s’avèrent efficaces pour une durée d’une à trois heures. Ces produits sont à appliquer avant le pédalage.

En course ou en randonnée, arroser ses pieds régulièrement avec de l’eau est une autre méthode pour contre l’échauffement plantaire. Vos pieds se refroidissent immédiatement et vous aurez une agréable sensation de fraîcheur.

L’utilisation de spray cryogénique peut également être utile. Il suffit de pulvériser ce produit sur la voûte plantaire ; le soulagement est immédiat et durable. On peut voir que ce genre de produit est utilisé dans le milieux sportif professionnel. Pour un bon usage, il est préférable de le faire au travers de la socquette tout en restant vigilant pour éviter les brûlures : dès qu’un givre apparaît, il faut stopper la pulvérisation.

Pour finir, un méthode simple : faire un peu de marche. La sensation de brûlure disparaitra et ces quelques pas compenseront le manque de mouvements du pieds dans la chaussure et la compression de la voûte.

Les premières chaleurs les premières rougeurs il fait chaud dans le Gers!

km du 19 avril 2018

dessin cyclocarte du 19 avril 2018

 

 

thierry 19 avril 2018.JPG

Randonnée La Simorraine

LA SIMORRAINE de ce dimanche 15 Avril 2018 (Simorre Gers)

carte du 15 avril 2018 2

IMG_20180415_133037
L’église fortifiée de Simorre Dominant, du haut de ses tours et créneaux, le joli village de Simorre et le pays d’Astarac, l’église abbatiale Notre-Dame fut édifiée au XIVe siècle, puis remaniée par Viollet-le-Duc au XIXe. Agrémenté d’une tour-lanterne octogonale, ce bel édifice en brique, aux allures de forteresse, abrite des verrières des XIVe et XVe siècles, des stalles sculptées du XVe, ainsi que, dans la sacristie, des peintures murales du XIVe. Autour de l’église fortifiée, rues et places pittoresques, bordées de maisons à colombages et à encorbellements, se succèdent au gré de la promenade.

 

Départ à Simorre ce matin dés 8h15 je choisi le circuit rouge 88km

IMG_20180415_075003

 

Avec une température de 5° au depart collant long !

Le prologue commun de 24 km Simorre Moncorneil pour le déjeuner ventrèche, vin, fruits sec, sandwich à la confiture…

simorre route 15 avril 2018 11

bravo super organisation du club « Le guidon Simorrain » 

Voici le parcours rouge

simorre route 15 avril 2018 7

Moncorneil D40 Sére, Mont D’Astarac, D40 Sariac, D21 direction Castelnau Magnoac, à Sariac prendre à gauche derrière la mairie jusqu’à la D632, D32 Deveze, Pouy, D28 Lalanne, D28 Monbardon, direction Saramon, Lalanne Arqué (ravitaillement), D576 St Blancard, D283 Aussos Sarcos, Monbardon l’école D171 vers Monties petit chemin jusqu’au croisement D291 Maquis de Meilhan*, monument, Meilhan au stop D27 direction Simorre, D12 Simorre.

 

carte du 15 avril 2018

carte du 15 avril 2018 1

simorre route 15 avril 2018 2

Pour un retour de 22 à 23° chaud !

J’ai passé 5 bidons et 4 barres de céréales comme dit Robert de la Roue Libre Saint Germoise il faut bien s’alimenté.En résumé, pour apporter des glucides de manière régulière tout au long d’une randonnée cyclo comportant des efforts de 4 à 5 heures, on consommera, par exemple, 0,5 de boisson énergétique par heure, une à deux pâtes de fruits ou barres de céréales par heure aussi pour ce parcours.

simorre route 15 avril 2018 12
Le ravitaillement à Lalanne Arqué

Très bon dénivelé+ avec 1019m – 4 cotes de 4 -ème catégorie

denivele 15 avril 2018

km du 15 avril 2018

*Passage au Maquis de Meilhan une histoire un monument

ob_4636f0_maquis-meilhan-r

1944 Dans cette commune du Gers, 74 maquisards trouvèrent la mort suite à l’assaut d’un détachement de la Wehrmacht.

A la limite du Gers et de la Haute-Garonne, sur la commune de Meilhan, un maquis commandé par le docteur Raynaud de Lombez s’était constitué la dernière semaine de juin dans deux fermes vacantes « Le Priou » et « Larée ».
Tous les jours de nouveaux volontaires viennent pour s’engager. Le Docteur Raynaud a bon espoir de les armer tous car le 3 juillet 1944, il a eu la visite du major américain Fuller qui lui a promis des parachutages. Ceux-ci arrivent d’ailleurs mais trop tard.
Mais le maquis a été repéré par les Allemands. Le 6 juillet au soir le camion du maquis est chargé pour faire mouvement le lendemain. Dans la journée, un homme du maquis, enfreignant les ordres, qui voulait se rendre à Lannemezan, a été pris dans un barrage allemand à l’entrée de cette ville. Emmené à la maison Pouy où une troupe de répression a fixé son PC, traité durement, il donne selon toute vraisemblance l’emplacement de son groupe. Mais ces révélations ne changent rien car on sait à présent que l’attaque du maquis était inscrite dans le plan d’opérations du 116ème bataillon de grenadiers, chargé des actions dans le secteur.
Le 7 juillet 1944, au petit matin, un détachement de la Wehrmarcht, venue de Lannemezan, encercla le camp des résistants. 76 maquisards (dont 68 tués sur place, 4 exécutés à Lannemezan et 4 otages torturés et fusillés) succombèrent sous le feu de l’ennemi après avoir combattu courageusement.
Il est impossible de connaître les péripéties du combat, faute de témoignages probants. Les rescapés, préoccupés de se couvrir, n’ont eu que des vues partielles de l’attaque et de la défense. Le Commandant Marcellin, adjoint militaire du Docteur Raynaud, a pris en main un fusil mitrailleur et a dirigé son tir, masqué par une haie retrouvée hachée, en direction de Lasseube. Puis, suivi par son fidèle compagnon Bouet, il a cherché une voie de salut vers le bois du « Priou » mais déjà infesté de soldats ennemis. Aussi, sont-ils abattus dans le ruisseau dit de « La Lère ».
A la ferme « Larée », la situation n’est guère meilleure. Ses occupants semblent avoir cherché, par un réflexe naturel, à se cacher dans le bois voisin d’où les Allemands venant de l’ouest les auraient découverts puis reconduits à la ferme et fusillés contre le mur. Le feu a été mis aux bâtiments d’où l’on sortit quatre cadavres calcinés, difficilement identifiables. C’est dans cette partie de la zone d’opérations que sont pris les otages arrachés à leur famille et fusillés au « Priou » par vengeance.
Le combat n’a guère duré plus de deux heures. Les Allemands, au coup de sifflet, se sont rués sur le mamelon du « Priou » s’acharnant sur les blessés avec sauvagerie, comme en témoignent les photos prises par la Croix Rouge. Puis, ils ont fouillé les alentours d’où ils ont pu débusquer quelques maquisards qui n’échappent pas à la tuerie. Ils ont emmené trois hommes à Lannemezan, on ne sait pourquoi, sinon pour les fusiller en soirée, au lieu-dit « le Pont d’Espagne ».
Le compte rendu allemand (archives du groupe d’Armées « G ») indique 60 morts dont 52 dénombrés (sic). D’autre part, il fixe à 75 hommes l’effectif du maquis. La source de renseignement n’est pas mauvaise mais légèrement ancienne car elle ne tient pas compte des recrues arrivées peu avant le combat.
Les chiffres établis par l’amicale du maquis de Meilhan sont les suivants :
Maquisards tués : 67 – Otages fusillés : 4 – Prisonniers exécutés : 3 (en fait 4) – Total : 74.
Par ailleurs, elle dénombre 17 rescapés. Il est permis d’en ajouter 3 de plus d’après de nouveaux témoignages ce qui donnerait un effectif d’une centaine de maquisards.
201606171756560sD4
Maquis de Meilhan

dsc02310

 voici mon strava :https://www.strava.com/activities/1509751170/embed/73efc421c8f8115b67fcac368477d1a8aeee587f

simorre route 15 avril 2018 13

 

carte du 15 avril 2018 2