Vélo et Festillant à gogo

festillant noel.png

Dans une semaine Noël
Vélo et Festillant à gogo

festillant.png

 

magique noel

Comme toute l’année 2017 et suivra pour l’année nouvelle ce sera du sport et du sans alcool.

Maintenant je suis bien habitué, il n’y à plus une goutte d’alcool à la maison. Ce n’est pas que j’étais alcoolique mais je n’ai jamais été fan.

J’ai découvert le Festillant boisson à base de vin désalcoolisé, élaboré à base de cépages

bouteilles festillant.png

Vinification
Elaborée à partir d’une fermentation naturelle classique en cuve, cette fine bulle est ensuite soumise à une distillation à basse température avant la mise en bouteille.

quelques Cocktails avec le festillant

voici l’Apple Cobbler

3cl de Festillant Blanc

3cl de jus de Pomme

2cl de jus de citron

2 vanilla lines

 

Réalisez la recette directement dans le verre. Verser les ingrédient sur des glaçons, ajouter le Festillant Blanc en dernier. Bien mélanger et servir frais. Servez dans un verre de type tumbler. Décorer d’un zeste de citron.

Le secret de la mer

20cl Festillant Rosé

2cl de sirop pamplemousse gingembre Le Nantillais

1 rondelle de citron vert

Verser le sirop et ajouter le Festillant rosé. Décorez avec une rondelle de citron vert.

 

Festillant  une boisson très agréable et effervescente désalcoolisée dont les caractéristiques organoleptiques n’ont été que très peu modifiées.
Robe jaune pâle avec des reflets dorés, au nez notes d’agrumes. Bouche fruitée, ample, soutenue par une légère douceur. Belle longueur. A servir entre 6 et 8°C, nature ou accompagné d’un sirop de fruits à tout moment de la journée. Egalement délicieux à l’heure du dessert avec notre buche maison ou bien toute l’année sur des crêpes, des gaufres ou des tartes aux fruits.

les bouteilles festillant.png

Bonne Fêtes

hqdefault

 

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Mon casque Ekoï Pro

IMG_20171214_120008.jpg

 20170714_142716

Déjà Noël!

Super mon nouveau casque EKOI le casque pro de l’équipe AG2R La Mondiale

Je viens de recevoir le mien, car j’ai voulu enfin me faire plaisir avec un casque pro et surtout la sécurité  et ça me change des casques d’occasion.

IMG_20171213_154047.jpg

ça me surprend surtout que c’est la période des cadeaux et que j’ai eu le casque à – 50%.

Comme sur la description le casque est très léger qui est un point positif 254 grs en taille L /XL car ma taille est 59, la coque extérieure permet à ce casque d’être léger tout en lui offrant durabilité et solidité. Les multiples ouvertures permettent la circulation d’air pour une aération optimale.

IMG_20171214_115933.jpg

Pour être efficace, le casque doit être ajusté convenablement. Ainsi, il ne bougera pas d’avant ou de gauche à droite une fois attaché.

Poser le casque sur la tête. Tournez l’anneau dans le sens des aiguilles d’une montre (à droite) jusqu’à ce que le serre-tête soit ferme et confortable.

IMG_20171214_120151.jpg

S’il faut le desserrer, tournez l’anneau dans le sens inverse (à gauche).

IMG_20171214_120130.jpg

Tous les ajustements doivent être faits avec une bonne position du casque sur la tête.

Un casque qui n’est pas de la bonne taille ou mal ajusté peut tomber en cas d’accident. Voir mon article pour choisir la bonne taille de casque.

 Utiliser l’anneau d’ajustement.

J’adore le système de fermeture.

Ce casque est équipé d’une boucle à ouverture simple et rapide et magnétique, qui peut être attachée et détachée sans qu’un réajustement soit nécessaire. Les sangles doivent être ajustées convenablement et à la même hauteur.

Placer le casque fermement sur votre tête et fermé la boucle. Vérifier que la sangle est détendue et resserrer la sangle du menton, tenir la boucle d’une main puis tirer sur la sangle qui est trop longue.

Pour resserrer la sangle arrière, tirer sur l’arrière de la sangle. Tenir le casque d’une main. De l’autre main, tenir la sangle à l’endroit ou elle passe sous votre menton, puis tirer d’un côté à l’autre pour ajuster la longueur des 4 sangles. Le casque doit être positionné fermement et doit être droit sur votre tête.

IMG_20171214_115809

Pour abaisser l’avant du casque afin qu’il couvre votre front, resserrer la sangle du menton desserrer la sangle arrière. Pour relever l’avant du casque, desserrer la sangle du menton et resserrer la sangle arrière.

Pour vérifier que les sangles sont bien tendues mettre le casque et fermer la boucle. Ouvrir la bouche. Vous devez sentir la résistance de la sangle contre votre gorge. Essayer ensuite de tirer le casque par l’avant ou par l’arrière. Si le casque s’enlève, augmenter la tension des sangles. Le casque ne doit pas bouger excessivement en avant ou en arrière. Il ne doit pas être possible de retirer le casque sans ouvrir la bouche.

Placement correct

Le casque doit être bien ajusté et droit sur la tête.

IMG_20171214_115642.jpg

Pour une bonne position voyer le schéma ci-dessous de la notice de EKOÏ.

img205.jpg

Un doigt entre le casque et les sourcils montre que le casque est bien mis. Il faut avancer le casque pour protéger le front donc serrer les sangles qui passent sur les joues et pour faire reculer le casque relâchez les sangles.

Pour vérifier la tension, mettez votre casque et fermez les clips, ouvrez votre bouche et vous devez sentir les sangles contre vos joues.

Maintenant essayer de tirer le casque, d’abord en haut et puis en arrière. Si le casque s’enlève ajustez les sangles sous le menton et ajustez derrière la nuque.

Le casque ne doit pas bouger en avant ni en arrière. Il ne doit pas être possible d’enlever le casque sans avoir ouvert les clips.

Vérifiez à chaque utilisation que le casque soit bien ajusté.

Entretien de votre casque.

Lavez le casque avec seulement de l’eau et savon doux. Ni la peinture ni les autocollants doivent être mis sur le casque et ne jamais utiliser des produits d’entretien qui pourraient abîmer le casque et le rendre inefficace en cas d’accident.

Le côté très positif de ce casque est le premier cadeau la housse de rangement très pratique.

Mais il y un côté négatif c’est le cadeau offert avec le casque

Le cadeau les 3 autocollants d’identification ID VITAE offert avec le casque en ce moment vous devez coller les autocollants sur le casque, sur votre vélo ensuite vous inscrire sur le site idvitae.org

Tout à été fait comme indiquer mais au moment de vérifié il y a que des options payantes et on peu seulement indiquer le nom prénoms adresse si on veut faire figurer le n° de téléphone d’une personne en cas d’accident il faut payer c’est bien un coup d’arnaque ce cadeau.

Je ne retrouve pas mon identifiant et lorsque que je rentre les codes ID et PIN ils me disent que cela existe déjà alors arnaque pour payer et non un cadeau. Donc à ce jour je ne peut pas mettre un autocollant qui fait seulement la pub de leur site et non l’assistance en cas d’accident c’est honteux et de la part d’ EKOI je supprimerai ce cadeau qui sert à rien mais je n’en veux pas à EKOI car il y a des super promotion et surtout la qualité.

Les mousses de casque se change on peut les commander sur le site EKOI

Allez bonne fêtes à tous bientôt de retour sur les routes!

romain bardet a saint Girons

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

hqdefault

Voir cette vidéo  une autre marque de casque présenté par mon ami Cédric de Normandie cycling Team le nouveau casque Lumos « le casque connecté »

 

 

 

Pneu spécial pour home trainer

600x600-106643-pb128654-2-add2

J’avais pour habitude d’utilisé les anciens pneus pour les montés sur la roue arrière réservé à mon home trainer.
Mais après réflexion et suite à mon entrainement quotidien sur le rouleau arrière, les pneus se mange très vite et je n’ai pas assez de vieux pneus pour faire le renouvellement.
Donc j’ai opté pour un pneu spécial Home trainer afin d’être opérationnel.
Pneu spécialement conçu pour les roulements d’home trainer.
Le composé de caoutchouc minimise le risque de surchauffe, de glissement et d’usure. En outre, il réduit le bruit par rapport aux pneus réguliers de route ou de montagne.
Donc il est vraiment conseiller pour faire du home trainer d’avoir un pneu spécial conçu pour cela.
Et surtout pour la longue vie de l’home trainer sa patine moins sur le rouleau.

L’utilisation en extérieur est déconseillée car la gomme n’est pas la même que sur route c’est logique.
Je vais tester le Vittoria en 700 X 23 Zaffiro pro en qualité prix très intéressent moins de 20€ actuellement.

600x600-106643-pb128654-1.jpg600x600-106643-pb128654-2.jpg
Mais il existe une gamme de pneus tacx en 32mm et 23mm pour les roues de 700 et un modèle 26 pouce en 650 (26 X 1,125) en 32mm de la marque de mon home trainer mais 10€ plus cher que le Vittoria.

img-924150946-0001pneu_tacx

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Le livre Morceaux de Bravoure de Eric Delanzy

9782915586558FS.gifLes 100 plus belles histoires du tour de France

Bonjour à ce moment je suis en pleine lecture, avant je n’aimai pas trop mais a force c’est le rituel de toutes nos soirées vues à la télé il y a que du vue et revue et nos cerveaux en ont marre de leur pubs qui sont la destruction de nos neurones. Ce livre est parfait un côté illustration à chaque page et un côté lecture avec plus de 100 histoires du tour depuis les débuts.

Le Tour de France, c’est plus de cent ans de joies, de rêves et d’exploits. Créée en 1903, la Grande Boucle est l’épreuve sportive la plus populaire au monde.

Les plus grands champions du siècle en sont les héros… Vous revivrez, dans cet ouvrage, la grande aventure du Tour à travers 100 belles histoires superbement illustrées. Vous y croiserez toutes ses étoiles, d’Eugène Christophe à Lance Armstrong, en passant par Fausto Coppi et Gino Bartali, Louison Bobet, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Eddy Merckx, Bernard Hinault, Laurent Fignon, Greg LeMond, Laurent Jalabert, Richard Virenque et tant d’autres…

IMG_20171211_071600.jpg


Vous découvrirez la vie de la caravane et de ses grandes figures, d’Antoine Blondin à Tino Rossi, les aléas de la course, les facéties des coureurs et du peloton…

Au fil d’anecdotes plus étonnantes les unes que les autres, cet ouvrage vous transportera de l’Alpe-d’Huez aux Champs-Elysées à la vitesse des Maillots jaunes…

L’auteur : Eric Delanzy est journaliste sportif. Il collabore à différents quotidiens et hebdomadaires nationaux. Passionné du Tour de France depuis son plus jeune âge, il nous fait découvrir ici la face cachée de la plus grande épreuve sportive nationale à travers des anecdotes originales qui retracent plus de cent ans de passion.

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Spécial Noël le livre de Pierre Giffard « la fin du cheval »

Une idée cadeau de valeur le livre de Pierre Giffard « la fin du cheval »

220px-Pierre-giffard-la-fin-du-cheval-in-4-illustré-par-robida-edité-par-colin-en-1899-la-tête-si-avenante-de-ce-cheval-est-même-
Pierre Giffard  » La fin du Cheval » première édition

51WVEfNQwcL._SX355_BO1,204,203,200_.jpg

Encore un livre qui va faire parti des étagères de mon atelier social « Le Tour De Thierry » qui apporte vraiment du bien et de l’histoire à notre passion…

Btv1b8448923r-p084.jpg

L’apparition de la Reine bicyclette constitue vraiment un bien social affirme Pierre Giffard. Elle accroît en effet considérablement la mobilité du grand nombre. Dans « La fin du cheval » le journaliste et écrivain consacre l’introduction et un chapitre à la bicyclette. Des textes historiques, ou l’auteur, d’une plume alerte et militante, prédit le succès foudroyant du vélo, bientôt balayée par les voitures.

giffard la fin du cheval.jpg

C’est en effet à la bicyclette que reviendra, dans l’histoire de la locomotion, l’honneur d’avoir secondé, à un demi-siècle de distance, l’action des chemins de fer et préparé la voie aux automobiles.

A peine surgit-elle, mignonne, fluette, défendue en 1890 par l’auteur de cet ouvrage comme elle méritait de l’être, contre les méchants propos d’une humanité routinière, que sa place est sans délai marquée sur les pas du cheval.

Il a suffi qu’un homme expliquât au peuple qu’il ne sera pas ridicule en montant sur ses deux roues. Satisfait de savoir que ceux qui riront de lui ne seront que des sceaux, le peuple de France, toujours timide quand il s’agit de progrès, et après lui l’humanité tout entière se mettent à raffoler du vélo.

C ‘est d’abord un timide essai. Rasant le terre, fuyant loin des regards malicieux, je m’en souviens comme si c’était hier, les timides néophytes s’en allaient prendre les quatre ou cinq leçons nécessaires au maintien de leur équilibre dans les chemins écartés, sur les routes désertes. Tels les premiers chrétiens célébrant les mystères de leur culte dans les catacombes de Rome.

Au passage d’un profane, piéton se rendant à son ouvrage ou bonne femme cherchant des herbes à travers la campagne, on s’arrêtait, on hésitait, on était tout honteux, on avait peur de quelque chute humiliante. Et les premiers moniteurs, gens convaincus, protestaient contre ce respect humain. Vainement, au surplus ; sous le moindre prétexte on interrompait la leçon de cette équitation bizarre pour laisser passer la philistin…

J’avoue que lorsque je sus me tenir pour la première fois d’une façon correcte sur la bête de fer, ma première pensée fut celle-ci : enfin on va pouvoir se passer du cheval ! J’entendais par là le cheval considéré comme moyen d’exercice, de promenade, de locomotion individuelle, de puissance. C’était déjà beaucoup. Et ce fut très vite une réalité.

A peine sus-je monter à bicyclette que je partis pour Rouen…

Et plus tard, les voyages succédant aux voyages, les kilomètres à travers la France, la Suisse, l’Allemagne, s’aoutant aux kilomètres par milliers ! Etait-il assez le successeur désigné du cheval, cet instrument d’une simplicité enfantine, dont une paire de roues et un cadre d’acier formaient l’essentiel gabarit !

Comme il devait frapper l’imagination des foules ! Comme il devait vaincre l’atonie, le misonéisme humain par la seule démonstration de son utilité pratique !

 C’est ce qui arriva. Je lui avais donné dix ans pour conquérir le monde comme il m’avait conquis. Il en à mis trois ou quatre pour atteindre et dépasser des résultats tels que je n’avais point osé les entrevoir !…

L’emploi bientôt généralisé de ce nouveau mode de locomotion modifie nécessairement maints détails de la vie. Dans les maisons Parisiennes, les architectes sont tenus à l’avenir d’aménager des remises à bicyclettes. Une nuée de loueurs et de réparateurs sort de terre et peuple tous les quartiers de Paris. Il n’est pas un marchand de vins – et Dieu sait s’ils sont nombreux – des quartiers excentriques et de la banlieue grande ou petite qui n’ait désormais devant sa porte le râtelier destiné à recevoir les vélos de passage. Et, tandis que leurs propriétaires se rafraîchissent devant la porte, à la « terrasse », les vélos ne demandent rien. A peine une gouttelette d’huile tous les 50 kilomètres. Tels on les a placés à l’arrivée, tels on les retrouve au départ, toujours parés, comme on dit à la mer.

De quelle race de chevaux pourrait-on faire un semblable éloge ? Pas même de cette famille des arabes que Mahomet fit soigner si généreusement au lendemain de l’hégire. Triomphe de la matière sur la vie !

Les esprits grognons ont beau marmotter que c’est une mode, qui passera comme le café, suivant l’expression classique, l’apparition de la reine Bicyclette constitue vraiment un bienfait social.

Nous voici au seuil d’un siècle qui verra l’homme se séparer du cheval.

caran-miracle001.jpg

Ainsi commence la fin du cheval, un livre clairvoyant et magnifique. Sur la couverture gaufrée de la première édition, un cheval fougueux, dessiné de face par Albert Robida, roule des yeux noirs à la vue d’une cohorte de cyclistes.

Pierre Giffard y parle de la « reine bicyclette », titre de son précédent ouvrage consacré à l’histoire du vélo (la reine bicyclette, histoire vélocipède depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, Paris, firmin Didot, 1891) et formule qui sera repris sous le nom de « petite reine » Reporter et écrivain prolixe, passionné par les technologies modernes, Pierre Giffard (1853- 1922) fut un pionnier de la presse sportive et une plume de talent.

220px-Pierre_Giffard_en_1900.jpg

En 1891, il lança pour le compte du petit journal la course cycliste « Paris-Brest-Paris »

On lui doit aussi la course automobile « Paris-Rouen » et le Marathon de Paris (1896).

Alors qu’il est rédacteur en chef du quotidien sportif « Le vélo » son opposition avec son principal annonceur « Le comte de Dion » sur fond d’affaire Drefus, sera à l’origine de la naissance d’un quotidien sportif concurrent « L’Auto-Vélo » qui créera en 1903 le « Tour de France »

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Saint Girons Souvenir du Tour 2017

 

romain bardet a saint GironsSouvenir du Tour de France 2017 du 14 juillet 2017 au départ de Saint Girons.

Après avoir fait une étape arrivée (Pau) le 12 Juillet, ensuite un col des Pyrénées le lendemain (le col des Ares) le 13 Juillet, me voila à une ville départ du tour le 14 Juillet 2017 à Saint Girons.

Je suis arrivé vers 8 heures du matin afin de pouvoir avoir accès à la meilleure place pour voir les coureurs et voir la festivité de départ « le podium de présentation des coureurs, les jeux les goodies, La caravane du Tour de France est une véritable attraction avant le départ (FDJ, Cochonou, Le gaulois, Carrefour…) le village de départ avec les teams, encore des participations à des jeux afin de gagné une place dans la caravane pour cette étape mais déception j’ai pas eu les bonne réponses ou j’ai pas été le plus rapide. Snif !

Tout d’abord un bon petit déjeuné avec des tartines de foie gras produits locaux et ensuite en place.

Voici quelques photos qui immortalise cette belle journée.

Encore une journée très ensoleiller avec beaucoup de difficultés car c’est encore de la montagne sur un parcours très court moins de 100km.

Cette étape va être un tournant pour le classement général et comme un 14 juillet nos Français vont faire du spectacle et au final c’est Warren Barguil qui remportera c’est étape à Foix.

Très bon contact avec les coureurs j’ai pu voir aussi des anciens comme Stéphan Roch, Raymond Poulidor, Marc Madiot.

20170714_141024
Stephan Roche
20170714_141037
Marc Madiot

J’ai passer de merveilleux moment sur le tour 2017 et je serai enfin prêt pour 2018 car la les choses seront plus sympas car je vais intégré le fan club de AG2R la mondiale et avoir les pass pour être prêt des coureurs de cette.

Team imaginez les supers selfies pour 2018.

20170714_141140
Thibaut Pinot
20170714_135610
alexis vuillermoz
20170714_135320
Sylvain Chavanel
20170714_134649
Tony Gallopin

20170714_134149

20170714_140422.jpg

20170714_134807.jpg

20170714_081633

20170714_105744.jpg

20170714_14114020170714_142716.jpg

20170714_143116

 20170714_143150

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Entrainement à la maison par manque de temps

1512496047080

L’entrainement à la maison ne remplace pas la route.

Beaucoup de pratiquants de vélo de masse, arrêtent en novembre et décembre, ou pas du tout. Certains continuent de roulotter toute l’année comme moi. Quoiqu’il en soit, à un moment où à un autre au plus tard en janvier, on se remotive pour démarrer la nouvelle saison.

C’est le moment d’établir son propre programme de reprise, au sein duquel on incorporera en bonne place le home-trainer, la marche, le footing…

1512495159972.jpg

L’idée, c’est de retrouver la position du cycliste, de se re-familiariser avec sa selle, de tourner les jambes, de réapprendre à bien respirer. Les 1ères séances ne dépassent pas 1 heure de son maximum. Elles sont d’une durée maxi de 45 mn. Et, n’oubliez jamais de consacrer les 10 premières minutes à l’échauffement à 15/20km/h en moulinant.

Pour ma part je fais actuellement 40 à 45min par jours en moulinant et ensuite jusqu’à 28/30km/h. 10min avant la fin de la durée je redescends entre 17 et 20Km/h. Mais j’ai hâte de retrouvé la route mais en ce moment beaucoup de travail et manque de temps pour. Car quelques petits boulots provisoires ! afin de trouver quelques misérables euros pour mon atelier vélo. Car en France il y a des aides mais pas pour les Français lol ! il faut se débrouiller par nos propre moyen…

1511545853374.jpgcropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Hommage à Johnny Hallyday

24899904_531499633878522_756788633071588844_n.jpgAujourd’hui je tiens à rendre hommage à Johnny Hallyday décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017 le jour de la Saint Nicolas. Hier Samedi 9 décembre 2017, j’ai passé un grand moment d’émotion devant la télé, la France a rendu un dernier hommage à Johnny. Le long du parcours du cortège à Paris, des centaines de milliers de fans se sont rassemblés magnifique. Merci Monsieur le Président pour votre superbe discours chapeau…

1598506318_small_1.jpg

Johnny et le vélo une petite histoire de « vélo Johnny »

Michel Drucker, grand amateur de cyclisme, avait conseillé un jour à son ami Johnny Hallyday qui cherchait des conseils pour rester en forme physiquement, de pratiquer le vélo. Le chanteur s’était fait offrir une magnifique machine par l’animateur télé. Quelques jours plus tard, Johnny refusa de monter dessus quand il vu Michel en tenue de cycliste. « Tu as l’air d’un Frère Jacques comme ça, mes copains motards vont se foutre de ma gueule si je m’habille de la sorte ». Pour des raisons esthétiques, voilà comment Johnny Hallyday n’a jamais eu l’envie d’avoir envie de faire du vélo dans cette vie-là. il avait quand même très beau Peugeot pro de l’époque…

9323f742957e6b14208c47971532c571.jpg

On a tous quelque chose de Johnny

Le pénitencier a fermé ses portes.

 Du haut de leur mirador, Gabrielle, Laura, la jolie Sarah, n’oublieront pas ton nom, mais elles se sentent abandonnées.

Toi qui a donné l’envie d’aimer à beaucoup, tu as oublié de vivre en ce 6 décembre. Excuse-moi partenaire, mais tu es parti comme Diego… libre dans ta tête.

Tu as vécu pour le meilleur, jamais seul, mais tu ne dois rien à personne.

Cette année, ce ne sera pas mon plus beau noël. Aujourd’hui, j’ai un problème : ma gueule à pris des coups, mais toi le chanteur jamais abandonné, qui a connu le bon temps du rock and roll, tu resteras l’idole des jeunes. Je te promets, j’oublierai jamais ton nom. L’aventure c’est l’aventure, mais la tienne elle est terrible.

Apres avoir allumé le feu de beaucoup, tu nous quittes, mais un jour viendra, on te reverras.

A partir de maintenant, pour toi la nouvelle vie va commencer. Tu vas retrouver tes potes là-haut, ça finira jamais, les chevaliers du ciel t’attendent pour fêter ce Noël interdit.

Joseph et Marie vont veiller sur toi, de l’amour, ils vont t’en donner.

24000 baisers à toi… Que nous t’aimions, que nous t’aimons, que nous t’aimerons !

38 titres de Johnny réunis ici dans ce texte pour lui rendre hommage.

Adieu Johnny

 

Idée Cadeau de Noël « petits cycles de bonheur »

417Ip80L7EL._SX299_BO1,204,203,200_.jpgnoel 2

Encore une idée cadeau de Noel avec ce livre qui est un voyage. Un voyage réel – et littéraire – sur une machine qui n’a pas fini de faire tourner des milliards de jambes sur la planète : le vélo. La « petite reine »

Dans « petits cycles de bonheur », un parisien féru de philosophie et de vélo nous livre souvenir et réflexions, pour montrer l’élégance, la magie et l’universalité de la bicyclette. Il consacre quelques pages au tandem et lui attribue un fort pouvoir évocateur : l’accord parfait du couple et l’insouciance de l’été 1936.

J’ai souvent regardé les photos de Willy Ronis, particulièrement celles ou il à saisi l’atmosphère des premiers congés payés. On y voit des couples souriants, donnant une inégalable impression d’insouciance. Qui ne les envierait ? Sur l’une d’elles, un homme et une femme en train de faire du tandem, elle derrière et lui devant. Je n’ai d’ailleurs jamais vu l’inverse. C’est l’été, le seul été dont on se souvienne sans l’avoir vécu, l’été 1936.

Il s’est vendu beaucoup moins de tandems que de vélos traditionnels, mais la portée affective du tandem était trop tentante. Il incarne ce que les laborieux de 1936, à la différence des nantis, sont censés détenir. Le tandem, c’est le vélo du couple, comme si la pauvreté des travailleurs, comparée à la richesse de la bourgeoisie roulant en voiture, était compensée par leurs relations sentimentales. Pour rouler en tandem, il faut un parfait accord entre les deux acteurs, ils doivent se parler, se coordonner, pédaler au même rythme. Ne pas tricher en faisant semblant. Bref, s’entendre et tenir compte de l’autre s’ils veulent maintenir leur équilibre, avancer et arriver à bon port. La relation affective harmonieuse est un gage d’efficacité. Et sur le plan social, la place de chacun est respectée : lui devant elle derrière, le vélo conforte les règles de la société amoureuse d’alors. Elle suit, elle est protégée ; apparemment, elle ne guide pas. Dans les faits, le poids du corps situé à l’arrière agit fortement sur la conduite de l’engin, comme j’ai pu l’expérimenter à plusieurs reprises. La femme influence et n’agit pas directement, les apparences sont sauves.

Les cyclistes de 1936 sont pauvres, mais ils ont des sentiments l’un pour l’autre. Ils n’ont pas d’argent, mais ils sont jeunes, ils se parlent et ils s’aiment. Dans l’imaginaire collectif, le pouvoir des sans-pouvoir est sentimental. Ils trouvent dans les émotions de la vie ce qui leur manque par ailleurs. Quelle que soit la réalité de leurs histoires personnelles.

« Petits cycles de bonheur » édition Arléa, 2007

pierre louis desprez.png

Petits cycles de bonheur relèvent à la fois du témoignage personnel et de l’essai. Consultant en stratégie pour les entreprises, Pierre-louis Desprez enseigne aussi la philosophie ; il a lu les grands auteurs et s’y réfère abondamment. Au fil des pages, on croise ainsi Rousseau, Freud (qui exécrait la bicyclette !), Montaigne, Pascal, Proust, Descartes ou encore Barrès, qui attribuait au vélo « la satisfaction d’un besoin antique : le vagabondage »

cadeaux-de--noel

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

On naît bicyclette ou vélo, plusieurs façons de faire du vélo…

livre

En cette période de froid un peu d’Home trainer mes 45min par jours et de la gym une fois par semaine et retour à mes livres, à mon blog site ou je prépare mes articles en avance j’ai fait jusqu’au 1 er janvier 2018…

cadeaux-de--noel.jpg

Mais aujourd’hui je tiens absolument à vous parler du livre de Philippe Delerm que je suis en train de lire « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » encore une idée cadeau de Noël.

livre 2

On naît bicyclette ou vélo, plusieurs façons de faire du vélo…

Dans « les plaisirs minuscules » de Philippe Delerm, la bicyclette à évidemment sa place, à côté de la bière, de la séance au cinéma ou du dîner du dimanche soir. Dans ce texte léger, l’auteur rappelle qu’il y a plusieurs façons de faire du vélo, qui sont autant de styles de vie. Ce sentiment d’appartenance à telle ou telle famille cycliste est ancré au fond de chacun de nous ; c’est d’abord une affaire de sensations, de couleurs, de matières et de formes.

images

C’est le contraire du vélo, la bicyclette. Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l’heure : c’est du vélo. Deux lycéennes côte à côte traversent un pont : c’est de la bicyclette. L’écart peut se réduire. Michel Audiard en knickers et chaussettes hautes s’arrête pour boire un blanc sec au comptoir d’un bistro : c’est du vélo. Un adolescent en jeans descend de sa monture, un bouquin à la main, et prend une menthe à l’eau à une terrasse : c’est de la bicyclette. On est d’un camp ou bien de l’autre. Il y a une frontière. Les lourds routiers ont beau jouer du guidon recourbé : c’est de la bicyclette. Les demi-course ont beau fourbir leur garde-boue : c’est du vélo. Il vaut mieux ne pas feindre, et assumer sa race. On porte au fond de soi la perfection noire d’une bicyclette Hollandaise, une écharpe flottant sur l’épaule. Ou bien on rêve d’un vélo de course si léger : le bruissement de la chaîne glisserait comme un vol d’abeille. A bicyclette, on est un piéton en puissance, flâneur de venelles, dégustateur du journal sur un banc.

sans-titre

A vélo, on ne s’arrête pas : moulé jusqu’aux genoux dans une combinaison néospatiale, on ne pourrait pas marcher qu’en canard, et on ne marche pas.

C’est la lenteur et la vitesse ? peut-être. Il y a pourtant des moulineurs à bicyclette très efficaces, et des petits pépés à vélo bien tranquilles. Alors, lourdeur contre légèreté ? davantage. Rêve d’envol d’un côté, de l’autre familiarité appuyée sur le sol. Et puis… Opposition de tout. Les couleurs. Au vélo, l’orange métallisé, le vert pomme granny, et pour la bicyclette le marron terne, le blanc cassé, le rouge mat. Matières et formes aussi. A qui l’ampleur, la laine, le velours, les jupes écossaises ? A l’autre l’ajusté dans tous les synthétiques.

magique noel.png

On naît bicyclette ou vélo, c’est presque politique. Mais les vélos doivent renoncer à cette part d’eux-mêmes pour aimer car on n’est amoureux qu’à bicyclette.

« La bicyclette et le vélo »

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules éditions Gallimard, 1997

Deux autres textes du livre sont consacrés au vélo « le bruit de la dynamo » et, bien sûr, « le tour de France »

noel 2

Voici d’autres titres sur le vélo

imagesJCHJXYI3tranche.jpg

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé