Mavic une grande histoire du cyclisme

1945.jpg 2016-08-29 10.13.09.jpgTout le monde à rouler sur des jantes Mavic la marque au losange jaune s’inscrit dans un rectangle rouge aux angles arrondi.

Mes première roues Mavic étaient des roues à boyaux de 36 rayons inox. Le moyeu était Miche ou Maillard, ou bien Spidel et par la suite Mavic.

1973 : L’aérodynamisme inspire les premières roues Mavic. La roue devient la préoccupation de Mavic qui s’inspire des premières études d’aérodynamisme. En 1973, le Bureau d’étude planche sur une roue lenticulaire en fibre de verre. Première roue signée Mavic. Testée sur piste et sur route elle ne sera pourtant jamais utilisée en course, les règlements l’interdisant. Mais les études d’aérodynamisme sont entrées dans les esprits, Mavic en fait un axe de recherche. Le losange jaune s’inscrit dans un rectangle rouge aux angles arrondis. C’est ce logo-ci qui sera apposé sur les voitures de l’assistance Mavic.

1975-2
Moyeux Mavic 600RD

1975-1990 : Premières jantes anodisées. Le traitement qui augmente la dureté des parois de la jante et les protège de la corrosion. Pour la première fois apparaissent sur le marché des jantes de couleur : elles sont argent, or ou bleues. C’est la fameuse Bleue SSC. Du jamais vu sur les courses. Avec cette nouvelle qualité de roulement, Mavic crée un boîtier de pédalier à corps monobloc avec roulements annulaires étanches et parfaitement alignés : le 600 RD.

1979
Le tout Mavic

Le « Tout Mavic » inscrit la marque dans l’histoire des courses. Mavic qui fabrique déjà des moyeux, boîtiers de pédalier, jeux de direction, pédales et plateaux- manivelles constitue les fameux ensembles « Tout Mavic ». Ainsi l’ensemble 1000 Spécial Service Courses associé aux jantes SSC Grise Paris-Roubaix et G40, avec lequel Sean Kelly remporte en 1984 Paris-Roubaix

1980 : Jante pneus à crochets, s’inscrit dans l’histoire du vélo. Première jante double pont « à crochets » pour accueillir un pneu haute-pression mis au point par Michelin : le pneu Elan. Avec ce concept breveté, Mavic développe une nouvelle génération de jantes à pneus qui bénéficie successivement de toutes les innovations technologiques Mavic. Dans l’univers de la course, l’utilisation du boyau décline progressivement au profit du pneu.

1975-3.jpg

1985 : Les comètes Commercialisation des roues paraculaires Comète en fibre de carbone et Challenger en alliage léger. L’année suivante apparaît la Comète « + et – » : 12 alvéoles situées sur la périphérie accueillent des masses en acier de 130 à 780 g. Les coureurs lestent plus ou moins la roue selon l’épreuve.

En 1988, la marque s’installe sur un parallélépipède de fond jaune. Avec les lettres en italique. Le logo gagne en mouvement. Il est désormais identique sur tous les supports: voitures, catalogues, produits…

1988.jpg

Demain la suite de cette fabuleuse histoire de MAVIC

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Publicités

Auteur : LE TOUR DE Thierry

J’ai 50 ans, et pratique le vélo depuis tout petit, en compétition et en randonnée. J’ai commencé avec diverses marques de vélo, puis je suis devenu accro à la marque LOOK . Le vélotaf est aussi à l’honneur sur ce site: vélos sur route, VAE, VTT, fitness, entraînements des idées l'entretien la réparation, achat, des trucs, les pièges à connaître... J’espère que mon site saura vous guider dans vos choix ! N’hésitez pas à commenter ou à me contacter, c’est avec plaisir que je vous répondrai !

Une réflexion sur « Mavic une grande histoire du cyclisme »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s