Le casque route Indispensable à la sécurité

casque-ekoi-corsa-light-fluo-jaune
Mon futur casque fluo a la fois et aux couleurs de mon futur club

le casque vélo route œuvre pour le confort du cycliste. Protection, aération, champ de vision, aérodynamisme : les casques vélo route répondent à de nombreuses contraintes.

Il est très important de porter un casque lorsque que l’on fait une sortie vélo et surtout un casque fluo pour être vue en cette période hivernale ou le temps est plutôt sombre où la nuit tombe vite et où le beau temps n’est pas toujours au rendez-vous.

Pas obligatoire, mais vivement recommandé le casque de vélo fait partie de l’équipement de base du cycliste. Allié de protection qui suit le cycliste lors de ses sorties, il doit être confortable et approprié à son usage. Quelques conseils pour choisir son casque.

corsa ar
CASQUE EKOI CORSA LIGHT PRO

Ne pas prendre un casque trop bon marché.

Les gammes de prix des différents casques vélo sont souvent très variées allant de 20€ à plusieurs centaines d’euros sur des casques homologués. Moi je conseille vivement un casque milieu de gamme dans les 60 voir 80 euros. Les différences notables (hors design et marque) résident principalement dans le fait que le casque peut être composé de matériaux différents, qu’il peut avoir des éléments de confort supplémentaires ou encore que la technique de fabrication ne soit pas la même.

Les différents éléments qui composent un casque

Un casque est composé de plusieurs éléments clefs qui permettent une protection optimale de la tête en cas de chute. Voyons tous ces éléments en partant de l’extérieur :

la-composition-dun-casque-velo.jpg

Les décorations : Pour donner différents looks aux casques, les fabricants utilisent une feuille de PVC ou de polymère sur laquelle ils impriment les motifs et couleurs de leur choix. Cette feuille va être assemblée à une plaque de PVC qui composera la coque extérieure.

La coque extérieure : Cette coque permet de protéger le casque des légers chocs, c’est une première protection. Cette coque est composée d’une plaque de PVC qui est passée dans une machine appelée la Thermo-formeuse et qui va la chauffer et lui donner la forme d’un moule par un système d’aspiration. Il suffit ensuite de la laisser refroidir pour qu’elle garde la forme du moule.

La coque interne : C’est cette partie qui assure ensuite la grande partie de la protection. Composée à partir de perles de polyester, ces dernières seront mélangées à de la vapeur pour gonfler et épouser parfaitement la forme d’un moule. La coque interne et externes sont ensuite assemblées via une presse qui soudera parfaitement ces deux composants.

Les composants complémentaires : Une fois le casque moulé et assemblé, les fabricants y ajoutent les sangles de fermeture, les systèmes de molettes si besoin et les coussinets pour le confort et l’ajustement.

Les différents matériaux utilisés sont importants pour le choix de votre nouveau casque.

Un des critères qui va faire varier le prix d’un casque est dans un premier temps les matériaux choisis. En effet selon l’utilisation de matériaux plus résistants ou plus légers le prix du casque en sera forcément impacté. Parmi les principales différences sur ce point, les matériaux peuvent changer au niveau de la coque extérieure. Au lieu d’être en PVC cette dernière peut-être en polycarbonate ou en ABS. Elle peut également être renforcée par des pièces en carbone. L’utilisation de ces différents matériaux, permet une protection plus grande et une meilleure résistance aux intempéries et au soleil.

Moi mon choix de mon futur casque est en polycarbonate

Le casque route officiel de l’équipe UCI world tour AG2R LA MONDIALE et casque VTT officiel du team BH (2ème team mondial VTT)

Compétition route ou VTT Compatible avec les coques amovibles CORSA LIGHT 2 (uniquement)

Coque Full In Mold : dessus et dessous – 24 ventilations – 10 ventilations arrières – Mousses en Cool max – Sangles ajustables sous chaque oreille – Maintien occipital ajouré avec molette de réglage cran par cran – Maintien occipital réglable de bas en haut – Poids S/M 185 gr – Poids L/XL 220 gr – Homologué normes CE 2 Tailles : – S/M (54/58cm) – L/XL (59/62cm)

La norme CE (NF EN ISO 12312-1:2013 + ISO 12312-1 2013) est conforme aux lois en vigueur dans les pays de l’Union europeenne. Cette norme CE 1078 n’est pas valable aux USA ( norme CPSC obligatoire) ou en Australie. Nous vous conseillons (si vous vivez hors de l’Union européenne )de vous informer sur la norme en vigueur conforme aux lois de votre pays.

Composition

– EPS haute densité ultra leger

Voici la vidéo de Marion qui parle de son super casque le POC OCTAL.

le Poc est un super casque j adore la forme mais un peu cher pour moi.

Essaie du casque Bollé par Cédric super avec ses coques amovible voir la vidéo

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

 

Le cyclisme n’est pas un sport que pour les bobos*

d67b168f-74b4-4aed-9035-7468b90c4998
THIERRY MOLLE

Vu l’évolution du prix des vélos, du matériel que l’on peut voir, chacun de nous peu se faire plaisir sur un vélo, sans se ruiner. Attention arnaque sur les prix fous du matos vélos pro. beaucoup de sites à éviter!

Pour ma part je roule sur un vélo d’occasion cadre acier Colombus look que j’ai monté moi-même, et de la bonnèterie d’occas *et maillots offert par des coureurs pro dont je suis resté en contact pour la taf…

20170731_103507
THIERRY MOLLE

Mes articles et mon histoire pour info mon vélo actuel est à 400€ et sa valeur vintage est de 2000€. J’ai été récemment sur plusieurs forums vélos, et j’ai été surpris de la qualité des personnes dessus, j’ai réagi et je me suis fait jeter avec mon vélo acier. Car je n’étais pas un bobos matos cher et je trouve que c’est trop injuste de classer les personnes sur ce point de vu tout le monde à ses opinions et a le droit à faire son sport favori, surtout se faire plaisir avec peu de moyen.

De mon point de vu le cyclisme doit être accessible à tout le monde. J’ai réalisé mon blog sur ce sujet très inquiétant, car suite au tarif des vélos ouf c’est très comminatoire. Si tu à le pognon tant mieux pour toi !

Ma priorité est de remplir le frigo, avoir de quoi dans l’assiette pas que du surgelé bas discount.

Et je sens que j’ai plus de mérite à monter un col des Pyrénées sur cadre acier vintage que sur un carbone à 6000€ le prix d’une voiture d’occasion.

Et que si je chute je peu réparer et repartir aucun risque. Je connais des coureurs, cyclistes qui ont chuté et dû arrêter le vélo à cause du budget.

Mon blog site vous présente pas mal de matériels pour toutes les bourses, pour les riches et les moins riches pour les coureurs du dimanche ou les balades en famille ou les sprinteurs de compét mais surtout pour tout le monde.

20171028_144730
Mon vélo LOOK vintage plus de 5000km en 2017 avec cols de Pyrénées

Les astuces que j’utilise quand le budget est serré, éviter les trop grosses factures du vélociste comme pour moi, savoir consommer au moindre coup, j’écris et j’apprends en même temps même si je ne suis pas un écrivain et que je fait gravement des fautes d’orthographe tout le monde à le droit d’expression de créations et de diffusion…

Mon atelier sera prochainement ouvert mais surtout pour permettre à tout le monde de pouvoir faire du vélo sans ce délabré le portefeuille. Des montages pas chers, à la carte.

*Le terme bobo, contraction de bourgeoisbohème, désigne un sociostyle, c’est-à-dire une tentative de caractériser un groupe social selon les valeurs que ses membres partagent, plutôt que selon leurs caractéristiques socio-économiques ou démographiques.

S’il est difficile de précisément décrire un bobo, le sociologue Camille Peugny donne en 2010 cette définition : « une personne qui a des revenus sans qu’ils soient faramineux, plutôt diplômée, qui profite des opportunités culturelles et vote à gauche

*La bonneterie ou bonnèterie désigne la fabrication, le commerce, ou le lieu de fabrique et de vente des articles d’habillement en maille, et tout particulièrement des chaussettes, des bas et de la lingerie. Ils sont en laine, en coton, en fil ou en soie, fabriqués à la main ou à la machine sous forme de jersey.ce dit aussi des vêtements de cycliste… ps  j ai mis l’accent car ce mots peu s’écrire avec ou sans.

Alors cher tous à vos vélos acier, carbone alu tout le monde peu faire parti

du Tour De Thierry c’est l’enseigne ouverte vers le vélo pour toutes et tous que je bâtit petit à petit… Je répare vos vélos déjà en chèque emploi service contactez moi au 07 68 44 02 90

20171006_133901.jpg

20171031_110111
Thierry MOLLE avec le maillot Once cadeau de Laurent Jalabert mon pote de peloton cadets

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Le compteur GPS Polar V 650

Ce sera mon prochain compteur que je trouve question qualité prix très intéressent en plus il y a une cartographie embarquée et surtout qu’il est compatible avec Strava.

images

Le « POLAR V 650 » fait évoluer son compteur GPS V650 en le dotant de nouvelles fonctionnalités comme la connectivité Bluetooth® et l’importation des fichiers GPX permettant d’accéder à la navigation. Un compteur performant pour le vélo de route et le VTT ! Grâce à une simple mise à jour, il est désormais possible d’importer et de créer des parcours (fichiers GPX) depuis d’autres plateformes vers Polar Flow. Il ne reste plus qu’à pédaler, le V650 s’occupera de montrer le chemin. (Cartographie Gratuite) L’acquisition rapide du signal GPS est un atout considérable pour se guider en temps réel sur l’écran. Une navigation claire et précise adaptée aux besoins des cyclistes pour s’orienter.

V650-maps-600x395

Le compteur V650 dispose également de la connexion BLUETOOTH® avec les smartphones pour transférer directement ses données et les analyser. Ces nouvelles fonctionnalités s’ajoutent au V650 pour en faire un produit évolutif ultra-complet !  Compatibilité via Bluetooth® : Emetteur de fréquence cardiaque H7, Capteurs de puissance Bluetooth® (dont Kéo Power Bluetooth® Smart), Capteurs cycle (vitesse, cadence). Données de puissance via Bluetooth® : exprimées en Watts ou W/kg, équilibre G/D (disponibles avec capteurs puissance Bluetooth®). Le V650 est le premier produit de la gamme “nouvelle génération” cycle de Polar.

images8Y7JQLVL.jpg

Un produit qui ne connaît pas de limites, de part son design, sa capacité à évoluer rapidement, sa plateforme d’analyse FLOW et ses différentes fonctions.

polar-v650-une-exp.jpg

Il n’y a plus qu’a prendre votre vélo, fixer votre V650 et partir rouler, en toute confiance! Voici une vidéo de mon ami Cédric que je suis depuis plus d’un an.

 

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

Dans la vallée de l’Arros

20171116_164505A.jpg

Dans la vallée de l’Arros on trouve le Faucon, La buse et la bécasse. Voici mon nouveau parcours vélo de ce jeudi 16 Novembre 2017.

20171116_164510A.jpg

Je suis parti par la route de Juillac passage au village, direction Ladeveze Rivière, puis je prends en direction de Maubourguet j’arrive à Auriébat. Au bas de la côte d’Auriébat je tourne à gauche direction Marciac, je passe la côte d’Armentieux et dans la pleine de Marciac Auriébat je tourne à droite direction Buzon.

carte sortie de velo du 16 nov 2017.JPG

Passage en bas de Monfaucon (le Faucon) je passe le village de Buzon (la buse) ou je passe de multitude de faux plat pour arriver au village de Beccas (la bécasse).

km sortie velo du 16 nov 2017.JPG

A Beccas je tourne à Gauche direction Cazaux Villecomtal. J’arrive au pont de l’Arros ou je fais une pause « ravito ». Quelques tranches de pain d’épices et des pâtes de fruits du carburant pour attaquer la dernière côte. Aujourd’hui je ne détaille pas la côte de Saint Justin déjà détailler sur un autre article voir ici arros adour

 

denivele sortie velo du 16 nov 2017.JPG

Ensuite je tourne à gauche au moulin désaffecté, direction Sembouès, Saint Justin Marciac 11 km.

Je passe la fameuse côte de saint Justin 1km400 de montée et après quelques faux plat avant la longue descente sur Marciac.

20171116_164558A.jpg

Très belle balade dans la vallée de L’Arros ou le temps est magnifique, l’air est frais quand même je supporte bien le maillot manche longue, le collant long, le blouson thermo et le bonnet sous le casque.

En ce qui concerne les gants j’avais porté les deux paires de gants d’hiver et mitaines j’ai utilisé que les mitaines.

20171116_172201A.jpg

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Molle

A bientôt pour des nouvelles balades

La suite de Mavic une grande histoire du cyclisme (3ème partie)

1985-2.jpg

La suite de Mavic une grande histoire du cyclisme. (3ème partie)

J’utilise les roues Mavic cosmos bleu et c’est le top je ne changerais pas pour des roues de maintenant.

cosmos_g

1996 : Roue Hélium, jantes et moyeux rouges. Première roue complète ultra légère, pensée spécifiquement pour la montagne.  « Les crossmax » conçue spécifiquement et comme un « système » global, la roue Crossmax.  La « roue hors la loi » résistante et légère. Jante avec profil surdimensionné et paroi ultrafine, moyeu arrière FTS et système de blocage rapide. 26 rayons à l’avant, 28 à l’arrière, croisés à 3 côté roue libre et radiaux côté opposé. Elle est utilisée aux J.O. d’Atlanta.

1996-2
Roue Hélium, jantes et moyeux rouges

1999 : Mavic présente le Mektronic, premier groupe de transmission électronique sans fil. Naissance du Mektronic : un pas de plus dans le dérailleur électronique. Cette fois sa transmission est sans fil, par ondes radio codées numériquement et des points de commande sont multiples : intégrés dans les poignées et sur un ordinateur de bord fixé sur le cintre. Celui-ci est multifonctions et donne la vitesse, la distance parcourue, le temps écoulé, pignons sélectionnés, etc.

1999-3
MAVIC Mektronic, premier groupe de transmission électronique

UST Tubeless La marque réunit autour d’une table les deux grands du pneumatique, Michelin et Hutchinson, sur un objectif : le Tubeless. Résultat : la roue Crossmax UST Tubeless. Sur le profil de la jante, une gorge reçoit les tringles du pneumatique lors du montage. Au gonflage, les tringles se plaquent contre les parois de la gorge, puis montent et se clippent sous les crochets de la jante. La possibilité de rouler avec moins de pression sans crevaison par pincement améliore sensiblement la motricité et la tenue en virage.

images
Concept Fore, Ksyrium

En 1999 c est aussi un grand pas avec Concept Fore, Ksyrium Saut technologique. Avec l’approche système, Mavic remet en cause les standards. La marque élabore le concept Fore, une innovation technologique issue de l’aéronautique, et conçoit ainsi les roues Ksyrium et Crossmax. Les rayons sont fixés grâce à un tunnel fileté obtenu par repoussement de la matière sur une seule paroi de la jante. Fin du percement de la jante. Résultat : étanchéité assurée, suppression des fonds de jante, diminution du nombre de rayons, allègement de la roue, meilleurs rigidité et résistance.

2002 : Mavic dépose le brevet de l’ISM (Inter Spoke Milling) protégeant le procédé mécanique d’usinage du pont supérieur de la jante entre les trous de perçage de fixation des rayons. Cette innovation réduit la masse en rotation (réduction de l’inertie) et diminue le poids de la jante de près de 10 à 20 % sans altérer sa résistance et améliore ainsi sa performance.

 

2003 : Mavic innove et présente le compteur cycliste Wintech qui remporte dès son année de lancement le grand prix de l’innovation aux Etats-Unis. Sa particularité : le capteur est situé dans le levier de blocage-rapide de la roue avant et les données sont transmises sans fil au récepteur par liaison numérique codée insensibles aux interférences.

2007 : Création de R-SYS, la troisième génération de roue à rayons carbone tubulaires suivant le concept TraComp. La technologie TraComp évite que les rayons se détendent et maintient la rigidité latérale de la roue sous des contraintes élevées. Les rayons tubulaires en carbone solidaires de la jante et du moyeu limitent la déformation et le déréglage de la roue (prise de voile), minimise la fatigue des matériaux en réduisant la tension des rayons (durée de vie prolongée), ce qui permet de maximiser la réduction de poids et les performances de la roue complète.

2008 : Une gamme de pédales pour le cyclisme voit le jour. Cette gamme de pédales Mavic, après l’innovante 646 LMS de 1990, compte trois modèles de route. Sur ces articles, l’accent a été mis sur le transfert d’énergie, la fluidité des roulements et la résistance des cales à l’usure. Le fleuron de la gamme nommée Race SL Ti à axe titane pèse à peine 110 grammes. 2008 c’est aussi le lancement d’une gamme complète de chaussures, textiles et accessoires de cyclisme. Mavic franchit une nouvelle étape dans son développement en lançant une gamme complète de chaussures, textiles et accessoires. Cette gamme très large intègre des équipements innovants répondant parfaitement aux attentes des cyclistes les plus exigeants. Ces innovations se portent au niveau des matières, des accessoires et des coupes techniques et fonctionnelles. Les produits sont dédiés à toutes les pratiques cyclistes, que ce soit la route, le triathlon ou le VTT et pour répondre aux attentes des hommes comme des femmes.

2010 : Pour la première fois, les roues sont conçues en intégrant leurs pneus spécifiques. En développant les technologies roues et pneus ensemble, Mavic entre dans une nouvelle ère de la conception de roues et peut améliorier la réactivité du système.

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite de Mavic une grande histoire du cyclisme (2ème partie)

La suite de Mavic une grande histoire du cyclisme. (2ème partie)

1989.jpg

 1989 :  Greg Lemond gagne le Tour de France en «Tout Mavic». Une victoire inouïe qui s’inscrit dans la grande histoire du Tour : l’écart sur Laurent Fignon, second, est de 8 secondes.

1992-1.jpg

1992 : Roue 3G à bâtons profilés pour l’avant ou l’arrière avec cartouches-moyeux interchangeables. Elle fait l’événement des J.O.de Barcelone avec Chris Boardman.

1992-2.jpg

Comme Shimano, Mavic travaille sur un dérailleur à commande électrique qui est expérimenté par les équipes Once et RMO sur le Tour de France. L’innovation fait figure de révolution. L’année suivante, Mavic lance le ZMS (Zap Mavic System), premier dérailleur arrière piloté par microprocesseur. Aux deux endroits stratégiques du guidon, deux touches pour descendre ou monter les vitesses. Juste un effleurement et le microprocesseur installé dans le guidon transmet en temps réel l’information aux électroaimants du dérailleur. Donc je confirme que ce n’est pas Shimano qui la inventé.

1994 : La roue, systeme global

1994-2.jpg

Avec cette approche, Mavic conçoit la roue Cosmic. Elle est commercialisée en deux versions: Cosmic alu, Cosmic Carbone. 16 rayons en inox profilés à l’avant comme à l’arrière sont agencés de façon particulière: droits radiaux sur roues avant, croisés sur roues arrière. Leur nombre, leur forme et leur position diffèrent selon les versions. De recherche en dépôt de brevets, Mavic fait évoluer têtes et corps de rayons, leur positionnement et leur fixation sur jante et moyeu améliorant ainsi constamment le comportement de la roue.

1996 : Fin du logo parallélèpipède, début de l’ovale. En 1996, la marque se place au coeur du mouvement et l’amplifie avec les tracés noirs de part et d’autre.

1996-3.jpg

Demain la 3 ème partie « La suite de Mavic une grande histoire du cyclisme »

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé

 

Mavic une grande histoire du cyclisme

1945.jpg 2016-08-29 10.13.09.jpgTout le monde à rouler sur des jantes Mavic la marque au losange jaune s’inscrit dans un rectangle rouge aux angles arrondi.

Mes première roues Mavic étaient des roues à boyaux de 36 rayons inox. Le moyeu était Miche ou Maillard, ou bien Spidel et par la suite Mavic.

1973 : L’aérodynamisme inspire les premières roues Mavic. La roue devient la préoccupation de Mavic qui s’inspire des premières études d’aérodynamisme. En 1973, le Bureau d’étude planche sur une roue lenticulaire en fibre de verre. Première roue signée Mavic. Testée sur piste et sur route elle ne sera pourtant jamais utilisée en course, les règlements l’interdisant. Mais les études d’aérodynamisme sont entrées dans les esprits, Mavic en fait un axe de recherche. Le losange jaune s’inscrit dans un rectangle rouge aux angles arrondis. C’est ce logo-ci qui sera apposé sur les voitures de l’assistance Mavic.

1975-2
Moyeux Mavic 600RD

1975-1990 : Premières jantes anodisées. Le traitement qui augmente la dureté des parois de la jante et les protège de la corrosion. Pour la première fois apparaissent sur le marché des jantes de couleur : elles sont argent, or ou bleues. C’est la fameuse Bleue SSC. Du jamais vu sur les courses. Avec cette nouvelle qualité de roulement, Mavic crée un boîtier de pédalier à corps monobloc avec roulements annulaires étanches et parfaitement alignés : le 600 RD.

1979
Le tout Mavic

Le « Tout Mavic » inscrit la marque dans l’histoire des courses. Mavic qui fabrique déjà des moyeux, boîtiers de pédalier, jeux de direction, pédales et plateaux- manivelles constitue les fameux ensembles « Tout Mavic ». Ainsi l’ensemble 1000 Spécial Service Courses associé aux jantes SSC Grise Paris-Roubaix et G40, avec lequel Sean Kelly remporte en 1984 Paris-Roubaix

1980 : Jante pneus à crochets, s’inscrit dans l’histoire du vélo. Première jante double pont « à crochets » pour accueillir un pneu haute-pression mis au point par Michelin : le pneu Elan. Avec ce concept breveté, Mavic développe une nouvelle génération de jantes à pneus qui bénéficie successivement de toutes les innovations technologiques Mavic. Dans l’univers de la course, l’utilisation du boyau décline progressivement au profit du pneu.

1975-3.jpg

1985 : Les comètes Commercialisation des roues paraculaires Comète en fibre de carbone et Challenger en alliage léger. L’année suivante apparaît la Comète « + et – » : 12 alvéoles situées sur la périphérie accueillent des masses en acier de 130 à 780 g. Les coureurs lestent plus ou moins la roue selon l’épreuve.

En 1988, la marque s’installe sur un parallélépipède de fond jaune. Avec les lettres en italique. Le logo gagne en mouvement. Il est désormais identique sur tous les supports: voitures, catalogues, produits…

1988.jpg

Demain la suite de cette fabuleuse histoire de MAVIC

cropped-logo-gm-le-tour-de-thierryThierry Mollé